pub de recyclage
|

La construction de votre CSSS va bon train

Par nathalie-deraspe

Le cœur de Sainte-Adèle est considérablement modifié par l’arrivée du futur Centre de santé et de services sociaux des Pays-d’en-Haut. Accès est allé jeter un coup d’œil aux travaux débutés à l’automne.

Selon la Corporation d’hébergement du Québec (CHQ), qui gère l’aspect immobilier du dossier, le chantier du CSSS est en bonne voie de réalisation. «La structure est montée et il ne reste qu’une aile à faire», a confirmé Danièle Dussault. Tout se déroule donc comme prévu et pour l’instant aucune mauvaise surprise n’est venue perturber l’échéancier initial. Jean Damecour, architecte au dossier, confirme que le chantier avance à bonne vitesse, malgré l’exiguïté du site. «On travaille presque dans un écrin».

Le fait d’avoir choisi une structure en béton demande de la patience de la part des entrepreneurs, ajoute l’architecte. Comme le matériau prend de la force au fil des semaines, on se doit de maintenir les échafaudages qui l’emprisonne le plus longtemps possible. Mais pour ce genre de bâtiment, le béton surpasse l’acier, précise-t-il.

Au plus fort des opérations, ils étaient près d’une centaine de travailleurs à œuvrer sur place. Ils sont désormais plusieurs dizaines à poursuivre les travaux.

En 2003, le projet était évalué à 13,5 M$. Celui-ci nécessitera finalement près de 21M$ d’investissement. Le consortium Damecour, Birtz, Bastien, Beaudoin, Laforêt a été mandaté pour élaborer les plans et devis, tandis que la construction a été confiée au Consortium M.R. Canada ltée, de Saint-Janvier. Le nouveau bâtiment pourra recevoir 112 patients en très grande perte d’autonomie, soit 21 de plus qu’au manoir de la Pointe Bleue, en plus des locaux et services du CLSC et du siège social du CSSS des Pays-d’en-Haut.

L’édifice est érigé sur un terrain de 27 000 mètres carrés situé en face des condos Delacroix. Il comprendra plusieurs plateaux et une cour intérieure permettra aux malades de profiter du plein air en toute sécurité. Un investissement de 1 M$ a été consenti en géothermie pour le chauffage et chaque chambre pourra profiter d’une période d’ensoleillement maximale grâce à son positionnement nord-sud. Les récupérations de carton et d’eau de pluie seront également mises de l’avant. L’ouverture officielle est prévue à l’été 2010 et tout porte à croire que les délais seront respectés. Un concours a été lancé la semaine dernière afin de trouver un nom au nouveau bâtiment.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.