|

La CRÉ octroie 150 000$ à Loisirs Laurentides pour un avenir sportif

Par marjorie-roy

Suite à la déception de plusieurs concernant le choix de la ville de Sherbrooke comme l’heureuse élue pour les Jeux du Canada 2013, la Conférence régionale des élus des Laurentides (CRÉ) ne baisse pas les bras et offre une somme de 150 000$ à Loisirs Laurentides dans l’initiative de bâtir un plan d’action pour la réalisation d’infrastructures sportives à la hauteur de l’excellence.

Ce montant fort généreux servira à la création d’un plan de mise à niveau des installations et des équipements de loisirs et de sports dans la région des Laurentides.
Être optimiste

Malgré ce désappointement majeur pour la ville de Blainville, où a eu lieu la 44e finale des Jeux du Québec, cette triste nouvelle a prouvé que les Laurentides ont en effet quelques croûtes à manger pour recevoir de manière professionnelle des compétitions sportives importantes. Tel que le mentionnait Jacques Allard, directeur général de Loisirs Laurentides, «il y a un manque flagrant d’espaces dans nos écoles et dans nos villes réservés aux grandes compétitions sportives». Contrairement aux Laurentides, la ville de Sherbrooke aurait investi plusieurs milliers de dollars depuis quelques années pour la réalisation d’infrastructures sportives répondant aux normes d’excellence du Ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport. Cette implication lui aurait ainsi permis d’être couronné la ville gagnante pour accueillir les Jeux du Canada 2013. Un résultat qui fait beaucoup jaser, mais qui permet aujourd’hui aux Laurentides de se reprendre et de se réajuster pour à son tour satisfaire les exigences du MELS.

Un plan d’action

Ayant une communauté sportive des plus dynamiques et un potentiel croissant, la région des Laurentides pourrait bien un jour devenir une destination intéressante à l’accomplissement de compétitions sportives de haut calibre. C’est pourquoi la CRÉ des Laurentides a décidé d’investir la somme auparavant destinée à la réalisation des Jeux du Canada 2013 à Blainville, pour financer un plan d’action sérieux en matière d’ajustement au sujet des infrastructures de loisirs et de sports dans notre région. «La CRÉ des Laurentides estime qu’il est important de poursuivre le travail entrepris par Loisirs Laurentides dans le dossier des Jeux du Canada, et de mettre en œuvre un plan d’action réalisable», soutient François Cantin, vice-président de la CRÉ des Laurentides et maire de Blainville. Ce plan fort important aux yeux de plusieurs fera un bilan des enjeux sportifs, des manques, des besoins et des perspectives envisageables. «Il donnera l’heure juste sur l’état de nos équipements et installations sportives dans nos municipalités et notre capacité de tenir des compétitions» ajoute Jacques Allard. Huit MRC aux côtés de Loisirs Laurentides, de l’Association Touristique et du Conseil de la Culture seront derrière la réalisation de ce plan d’action qui appartiendra à la Conférence régionale des élus des Laurentides. Selon M. Allard, le gros du travail devrait être achevé à la fin de l’année 2009. «Il faudra assez de temps pour qu’il soit bien fait, mais aussi assez vite pour qu’on ne perde pas les opportunités d’aller chercher des projets de financements qui existent aux niveaux provincial et fédéral.» Afin de donner un bref aperçu de la carence décelée, M. Cantin explique que les Laurentides auraient besoin «d’un stade d’athlétisme, d’un centre multisports avec plusieurs gymnases regroupés, d’un stade destiné pour le soccer, le football, le baseball et un circuit cyclable. Il nous faut une stratégie qui regroupe plusieurs sports et qui répond aux besoins des athlètes.»

Un bureau permanent

Pour rendre l’élaboration de ce plan d’action pratique et efficace, un bureau permanent de Loisirs Laurentides sera attitré spécifiquement à ce projet. Plusieurs personnes réaliseront ainsi à temps plein la conception de ce plan stratégique avec les ressources nécessaires tels que les bureaux touristiques afin d’aller chercher les évènements intéressants et bien répondre aux normes d’excellences. Les municipalités sont donc invitées à entrer en contact avec l’équipe de soutenants de Loisirs Laurentides pour discuter plus en profondeur de leurs besoins et de leurs intentions au sujet de leurs installations sportives.

Un méritas

Par la même occasion, Francine Asselin Belisle, présidente de Loisirs Laurentides a profité des circonstances pour remettre un prix d’honneur à Michel Gagné, président du fonds d’Athlète. Cette gratification soulève l’aide généreuse et le bénévolat de M. Gagné à l’organisation de plusieurs évènements sportifs depuis plusieurs années.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.