pub de recyclage
|

La SPCA Laurentides interpelle le gouvernement

Par Éric-Olivier Dallard

Animaux de compagnie

À la suite de la récente saisie d’une centaine de chiens maltraités dans la région de
Joliette et d’autres saisies semblables dans plusieurs autres régions du Québec cette année, la SPCA Laurentides-Labelle demande l’appui de la population pour que le gouvernement et les municipalités du Québec modifient leur réglementation en vue de prévenir la cruauté envers les animaux.

«Il est temps que ça change, dit Corinne

Gonzalez, directrice générale, SPCA LL. Avec les récentes saisies dans des usines à chiots et la publication de documents comme l’émission Enquêtes, récemment diffusée à Radio-

Canada, de plus en plus de gens constatent l’ampleur du problème et en sont boule­versés.»
«À l’heure actuelle, poursuit-elle, la réglementation fédérale et provinciale est trop molle et le Québec manque d’inspecteurs

et de financement, ce qui fait en sorte que

des milliers d’animaux passent leur vie dans une petite cage insalubre, sans jamais voir

la lumière du jour ni obtenir des soins

adéquats.» Selon elle, cela permettrait à des propriétaires d’usine à chiots, à des grossistes en animaux de compagnie et à des gens qui négligent ou maltraitent leurs animaux d’agir en toute impunité.

Dans ce contexte, la SPCA Laurentides-

Labelle invite les citoyens à écrire à leur

maire et/ou à leur député pour dénoncer

le problème. Des lettres-types sont prévues à

cet effet sur le site Web de la SPCA LL à l’adresse www.spcall.ca.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.