pub de recyclage
(Photo : Émilie Nadeau)
|

Le port du masque obligatoire à partir du 18 juillet

Par Marie-Catherine Goudreau

Le premier ministre François Legault tenait une conférence de presse aujourd’hui pour faire l’annonce d’une nouvelle mesure dans la lutte contre la COVID-19 : le port du masque sera obligatoire à partir de samedi le 18 juillet dans tous les lieux publics fermés au Québec.

En raison de l’augmentation des cas depuis une semaine, de la présence de transmission communautaire et de l’arrivée des vacances de la construction, le masque deviendra obligatoire pour tous dans les lieux publics fermés. Cela inclue les commerces, mais également les restaurants et tout autre lieu fermé. Dans les restaurants, il sera possible de l’enlever une fois assis, à deux mètres des autres personnes.

Pour l’instant, ce sera le devoir des propriétaires de faire respecter cette mesure et ces derniers pourront faire face à des amendes entre 400 et 6000$. Le premier ministre compte éventuellement émettre des amendes aux  individus. « Quand on porte un masque on est pas peureux, on est respectueux », a ajouté le premier ministre.

François Legault a souhaité rappeler les consignes concernant les rassemblements puisqu’il y a encore quelques personnes qui ne les respectent pas. Il a également affirmé que des amendes seront prévues pour les rassemblements de plus de 10 personnes éventuellement.

Bilan

Au Québec, le nombre de cas confirmés s’élève à présent à 56 621 cas soit une augmentation de 100 depuis les dernières 24 heures. Un nouveau décès a été confirmé portant le total à 5 628 dans la province.

Dans les Laurentides, 3 609 cas sont confirmés incluant 213 décès. Voici comment les cas sont répartis par MRC de résidence.

MRC d’Antoine-Labelle 24
MRC des Laurentides 171
MRC des Pays-d’en-Haut 244
MRC d’Argenteuil 100
MRC de la Rivière-du-Nord 880
Ville de Mirabel 340
MRC de Deux-Montagnes 588
MRC de Thérèse-De Blainville 1259
Secteur à déterminer 3

Il est à noter qu’à ce jour, 2534 personnes sont guéries dans la région des Laurentides.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

2 Comments

  1. Alain

    La peur comme outil de contrôle. C’est ce qui se passe présentement au Québec, seule province à mettre de l’avant l’obligation du port du masque. Certains vont crier à la victoire. Mais est-ce vraiment un bon moyen d’empêcher la propagation d’un virus? Sachez avant tout que présentement il n’existe aucune étude sérieuse qui prouve que le masque soit une protection efficace contre les virus. Pire, lorsque vous achetez un masque il est souvent écrit sur l’emballage que cela ne protège pas contre les virus. Alors, imaginez les masque de tissus artisanal. C’est pire.

    Denis Rancourt, professeur et chercheur, spécialiste de la dynamique des fluides explique de long en large, avec des publications scientique à l’appuis, que le fait de se placer un masque devant le visage est l’équivalent d’utiliser un filet de hockey pour bloquer les moustiques. La tailles des virus étant microscopique, ils se faufilent au travers des mailles.

    L’utilisation des masque se fait dans les milieux hospitalier toutefois. Mais les gens qui le porte ont reçu une le font dans un environnement contrôlé.

    Ce n’est pas d’hier que des études ont été réalisées sur l’efficacité des masque. Nous avons connu certaine éclosions de virus qui ont poussé des centre hospitalier à vérifier l’hypothèse de la protection des masque. À ce jour aucune conclusion tranché n’est ressorties de ces études.

    J’aimerais beaucoup entendre le gouvernement Legault nous parler des CHSLD et des centres de soins Intermédiaire principaux foyer des décès (95%) survenu au Québec durant les 3 derniers mois. Le gouvernement est redevables auprès de ces gens là surtout.

    Le danger dans cette obligation c’est de faire croire aux gens fragile qu’ils sont protégés avec un masque. Ces même personnes se retrouveront dans des lieux potentiellement virulent en croyant être à l’abris mais seront tout aussi vulnérable…

    Ce virus est là pour rester. Aussi bien se le dire. Et ce n’est pas un vaccin qui vas changer quoi que ce soit. Voyez juste les vaccins contre la grippe et vous comprendrez. Nous devons dès maintenant apprendre à vivre avec cette réalité.

    Reply
    • Gaetan Cloutier

      je partage ton point de vue!

      Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.