Marguerite Blais veut travailler en équipe

Marguerite Blais veut travailler en équipe
Isabelle Houle
Actualité

Députée de Prévost

La nouvelle députée de Prévost, Marguerite Blais, se dit heureuse et prête à servir la population. Elle n’est pas surprise de ce vent caquiste. Elle l’affirme: «les gens voulaient du changement. »

Celle-ci rappelle qu’elle a longtemps fait campagne pour bien maîtriser les différents dossiers. Elle salue d’ailleurs ses pairs qui ont fait de même.

«Une campagne, c’est difficile, c’est un sport extrême! Tous les candidats ont vraiment fait du beau travail.»
Mme Blais soutient qu’elle se doutait toutefois qu’elle serait élue. Sur le terrain, on lui disait qu’il était temps que la CAQ arrive au pouvoir.

« Les gens ont besoin de sentir que le futur premier ministre est comme tout le monde, plus accessible. La Coalition avenir Québec est un parti qui travaille en équipe. Je crois que c’est pour ça qu’on a gagné! »

Priorités chez nous

La construction d’une école secondaire à Prévost, la protection des lacs, l’installation d’une clinique médicale à Prévost et une plus grande fluidité et accessibilité des transports sont des projets qu’elle compte réaliser en collaboration avec les maires durant son mandat.

«Personne n’est bon dans tout. C’est pourquoi pour chaque enjeu, on s’allie à quelqu’un qui connaît bien son dossier. Les municipalités devraient pouvoir prendre plus d’autonomie. Je pense par exemple au transport collectif; on devrait rendre l’accès à la région plus facile, plus fluide », poursuit-elle.

Elle ajoute que plusieurs générations, baby-boomers et jeunes familles, viennent en grand nombre s’installer dans la région.

Plus de services devraient donc être mis en place pour les accueillir.

«Le sentiment d’appartenance des résidents est très palpable ici. Le milieu de vie est plus petit qu’en ville et l’achat local est très prôné. Les gens sont soucieux de leur environnement et de leurs lieux d’éducation. Il faut respecter ça!»

Rappelons que Marguerite Blais s’est longuement impliquée auprès des personnes âgées et fait carrière en politique depuis plus de dix ans.

Anciennement au Parti libéral, elle voit cette nouvelle ère sous un très bon œil.

« Les gens voulaient donner une chance à un jeune parti. Les députés viennent de partout pour former cette grande équipe. »

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X