|

Michel Giroux, les animaux et nous

Par Production Accès

Comme tous les artisans, les artistes et les créateurs, Michel Giroux développa dans sa jeunesse des aptitudes innées pour le dessin qui se sont traduites dans sa période adulte en la création d’oeuvres d’art en peintures et en sculptures…

L’originalité de ses créations réside surtout en un rapprochement avec la nature, particulièrement avec les animaux ainsi que les oiseaux, mais aussi avec d’étonnantes pièces tels un violon géant ou ce magnifique inconnu sur banc public. Il y a une dimension particulière présente dans son oeuvre qui le distingue de l’artisan traditionnel : l’utilisation du bois de rivage ramassé sur les bords des rives de la rivière du nord. Ce bois poli par le temps, Michel Giroux lui redonne vie sous différentes représentations tels des sculptures costaudes dont la taille néanmoins n’éloigne pas la finesse d’un assemblage minutieux, ces sculptures feront probablement École.

Déjà reconnu par ses pairs et le milieu culturel, il a reçu la confiance de grandes entreprises tel Hydro-Québec et le milieu éducationnel de la commission scolaire Rivière-du-Nord qui ont offert quelques unes de ces oeuvres à leurs dirigeants ou leurs employés.

Michel Giroux peintre et sculpteur partage son art et ses connaissances auprès des jeunes au sein des commissions scolaires sous la forme de cours d’initiation à la sculpture.

Dans le cadre de l’exposition culturelle et éducative «l’Histoire du Québec racontée par ses animaux», Michel Giroux pilotera un projet de sculpture avec six étudiants de l’école secondaire Augustin-Norbert-Morin et leur professeur en arts plastiques Martine Desrochers. Ils sculpteront ensemble une représentation de l’explorateur Pierre Lemoyne sieur d’Iberville, tandis qu’au préalable Michel Giroux aura produit une représentation du célèbre Pélican, nom du navire de d’Iberville.

Vous pourrez voir ces oeuvres et bien d’autres, tels les magnifiques canards et les oiseaux de Michel Giroux, au Chalet Pauline-Vanier à Saint-Sauveur, les 8 et 9 mai 2010 entre 10h et 16h, entrée libre.

Le dimanche 9 mai, fête des Mères, il y aura au même endroit représentation de la fable «Le loup devenu berger» de Jean de Lafontaine, animée par la marionnettiste Catherine Landry.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.