Michel Leclerc prône la liberté et l’harmonie

Par Isabelle Houle

Campagne à Saint-Sauveur

Michel Leclerc, candidat à la mairie de Saint-Sauveur, souhaite voir une ville unie, solidaire et respectueuse de l’environnement. Briguant la mairie, il vise une approche participative.

Esprit libre et coloré, celui-ci vit à Saint-Sauveur depuis quelques années. Il soutient avoir parlé à des commerçants et citoyens pour comprendre leurs réalités. « Ce que je vise pour Saint-Sauveur, c’est l’ordre parfait (harmonie entre les gens et leur environnement), la juste vérité et la vraie liberté. »
Il aimerait « redonner vie au village » et parle d’une autosuffisance. « J’aimerais retrouver le Saint-Sauveur d’autrefois. En vivant dans une ville autonome, on se crée une force, on retrouve sa propre économie par l’achat local. »
Se présentant à la mairie pour la première fois, Michel Leclerc s’est souvent engagé en politique à plusieurs niveaux, ailleurs en province. « Je suis né dans une famille très politisée. La vie m’a amené à me présenter, et à mettre mon expérience et mes connaissances à profit », soutient-il.
Retraité du domaine touristique, il soutient savoir comment faire bouger une ville et aimerait dynamiser davantage le village. « Je sais que je suis coloré, mais ma démarche est sérieuse. J’ai gardé mon cœur d’enfant et je pense que c’est vraiment important de ne jamais le mettre de côté. La vie c’est ça. »
Ce dernier ne se présente pas seul. Plusieurs candidats aux postes de conseillers appuient son Parti libre Saint-Sauveur : Manon Girard, Rachel Brunet-Berbudeau, Damien Beauchamp, Yanick Poulin, Karl Hébert-Gingras et Michel Côté. « J’aimerais que les gens de Saint-Sauveur réalisent leurs rêves, prennent le temps de vivre, de faire naître une belle énergie chez nous et de mettre l’accent sur l’écologie. Les gens ne prennent plus le temps de profiter de ce qui les entoure », conclut-il.

2 commentaires

  1. Méchant colon qui passe dans les résidences de personnes âgés, plus ou moins autonome, en promettant de baisser leur loyer de 500.00 par mois. Il leurs dit qu’en faisant baisser les taxes les propriétaires vont baisser les loyers. Un illuminé que tu ne veux pas voir prendre des décisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *