(Photo : Marie-Catherine Goudreau)

Ouverture du nouveau Sports Experts Saint-Sauveur

Par Simon Cordeau (initiative de journalisme local)

Sports Experts Saint-Sauveur ouvrait son nouveau magasin mercredi dernier, 16 novembre, alors que tombait la première neige de la saison.

Situé au 191 chemin du Lac-Millette, l’espace de près de 20 000 pieds carrés a été mis « à la saveur locale », se réjouit le propriétaire Sylvain Rochon. « Il y a plus de boiseries, un foyer au propane à l’accueil. Dans le haut de nos murs, il y a trois belles photos de Saint-Sauveur. On voulait faire un clin d’oeil aux résidents et aux touristes. »

Pour créer un décor unique, M. Rochon a aussi fait un partenariat avec le Musée du ski des Laurentides. « Nancy Belhumeur [la conservatrice] nous a prêté des vieux skis, un vieux T-bar, des bottes, des photos de Jackrabbit, des vieux dossards. On a tout fait encadrer pour les exposer sur un mur, en hauteur. » Les clients peuvent donc admirer librement les artéfacts durant leur visite. De plus, de vieux films qui datent des années 1960-1970, aussi prêtés par le musée, sont diffusés sur un grand écran.

Les cabines d’essayage exposent également neuf photographies d’animaux de Daniel Forget. « C’est un ami. Donc on présente un peu notre photographe. M. Forget était touché, et ça donne une touche personnelle », explique M. Rochon.

Plus d’espace

Les nouveaux locaux permettent de tenir et de présenter plus de produits et de marques, se réjouit le propriétaire. « On a plus d’espace, donc ça nous permet d’avoir plus de choix. » L’ancien emplacement avait un espace très restreint, explique-t-il. De plus, la nouvelle adresse est juste en face de sa boutique Atmosphère. « Pour nous, c’était naturel. »

L’établissement a maintenant un robot mécanisé pour l’entretien des skis. « On a toujours offert ce service-là. Au lieu d’être faite manuellement, la mise au point est encore plus précise et performante. On a investi quand même beaucoup dans le service d’atelier », explique M. Rochon.

Malgré l’augmentation du magasinage en ligne, le propriétaire du Groupe Rochon Sports croit qu’avoir pignon sur rue vaut toujours le coût. « Les gens veulent aller magasiner et toucher la marchandise. Ils apprécient les services et les conseils », soutient-il. C’est encore plus vrai pour les skis alpins. Le Sports Experts de Saint-Sauveur est d’ailleurs celui qui en vend le plus au Canada, souligne fièrement M. Rochon. « Tu ne peux pas acheter ça sur le web. Il faut que tu les essaies », illustre-t-il.

Juste à temps pour la neige

Le Groupe Rochon Sports possède également des magasins à Rosemère et à Saint-Jérôme. Les boutiques de Sports Experts, Atmosphère et Hockey Expert ont d’ailleurs été consolidées au Carrefour du Nord, cet été.

Plus tôt ce mois-ci, Le Devoir rapportait le très faible achalandage dans les boutiques de ski. Avec les journées chaudes de début novembre, M. Rochon ne voit là rien d’exceptionnel. « Ça fait 36 ans que je travaille avec Sports Experts et c’est toujours le même phénomène. Quand il fait 10 degrés Celsius au-dessus de zéro, les gens repoussent l’achat de leurs bottes et de leurs tuques. Je voyais les données de notre réseau de franchisés, et c’était généralisé. Mais quand la neige et le froid sont là, les gens sont au rendez-vous. »

M. Rochon s’est d’ailleurs dit chanceux d’ouvrir le même jour que la première neige et que l’ouverture du Sommet Saint-Sauveur.

« Je tiens à remercier et à féliciter les 425 employés qui travaillent pour le Groupe Rochon Sports. C’est grâce à eux que ce magasin est possible. Sans les efforts et les compétences de chacun, on ne pourrait pas se le permettre. Ils ont travaillé fort pour la transition et je suis très reconnaissant », souligne M. Rochon en conclusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *