|

Saint-Sauveur en bref

Par Luc Robert - Initiative de journalisme local

Le conseil municipal de Saint-Sauveur a procédé lundi soir dernier à l’adoption d’un règlement d’embauche au poste de directeur par intérim du Service des travaux publics et génie.

Les services de M. Normand Brisebois ont été retenus pour une période de 12 mois avec possibilité de renouvellement. Il succède à M. Patrick Gariépy, qui a réorienté sa carrière.

Le scrutin référendaire pour les citoyens du secteur de la Rivière-à-Simon a été repoussé au 23 octobre prochain. Il concerne une possible modification des superficies de terrains, dans les zones comprises en dehors du périmètre urbain dans la zone H 117, le tout conformément aux dispositions de la LERM. Rappelons que des lotissements de terrains pourraient passer de 3 000 à 8 000 m2.

Le dépôt du certificat du greffier a été effectué lundi dernier, dans le dossier autorisant un emprunt de 1 450 000 $ pour la réfection du site et des modules du parc de planches à roulettes. La Ville est en attente d’une réponse de demande de subvention provinciale de 395 000 $ pour les travaux de réfection.

Le citoyen Luc Leblanc a questionné les élus à ce sujet à la deuxième période de questions : « Des améliorations ont déjà été apportées à deux occasions au site. J’aimerais savoir combien de dollars ont été dépensés en 5 ans dans ce dossier, avant que la ville de Saint-Sauveur s’embarque à nouveau là-dedans. Je suis pour les loisirs des jeunes, mais il faut savoir si nous investissons pour rien ou si cela en vaut la peine », a lancé l’ancien responsable du dossier des loisirs municipaux.

D’autres citoyens ont fait valoir que les améliorations apportées au « skate park » de Prévost sont à moindres coûts que l’emprunt visé à Saint-Sauveur.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.