(Photo : Archives)
Robert Sirois veut lancer une radio communautaire traditionnelle et internet, en mai 2021.
|

Une radio communautaire verra le jour à Sainte-Adèle

Par Luc Robert - Initiative de journalisme local

Une nouvelle radio internet généraliste, qui pourrait aussi devenir une radio communautaire, verra le jour à Sainte-Adèle au mois de mai prochain.

C’est du moins le souhait d’un des trois partenaires de cette aventure, l’ex-hockeyeur professionnel Robert Sirois. « Radio au cœur des Laurentides naîtra au mieux à la fin avril, mais plus certainement en mai 2021. On touchera à tous les genres de musique francophone et de contenus d’affaires publiques. Notre but est de faire connaître nos artistes locaux : auteurs, compositeurs et interprètes. On veut entendre leurs nouveautés, même si elles sont en anglais. Notre but éventuel est de desservir les MRC des Pays-d’en-Haut, de La Rivière-du-Nord et des Laurentides », a-t-il laissé savoir.

Le volet web risque d’entrer en ondes avant celui de la radio communautaire. « Dès que notre plateforme internet et le volet publicité seront en place, nous serons fonctionnels. Pour ce qui est de nos antennes, dont nous aimerions avoir des relais jusqu’à Tremblant, tout dépendra de la suite de notre demande au CRTC. Il y a 34 radios communautaires au Québec, mais aucune n’est établie dans les Laurentides. Ce sera notre créneau », a pointé du doigt l’ex-moustachu des Capitals et des Flyers.

Celui qui vient de célébrer ses 67 ans est appuyé dans son projet par Guylain Bergeron, un retraité de la GRC, ainsi que William Boivin. « Guylain a notamment fondé une radio communautaire à Toronto. William animera le retour à la maison, de Québec. L’émission du matin se déroulera entre 7h et 9h, alors que le retour à la maison prendra l’antenne de 16h à 18h. Les deux sont des mordus de la radio et ils m’ont vendu à l’idée de ce beau projet communautaire, qui rapprochera les gens. »

Le groupe de M. Sirois a déjà repéré un local pour être le studio de la radio du « Cœur des Laurentides ».

« Nous aurons pignon sur rue dans local loué de la rue Morin. Les meubles et le studio sont prêts. Guylain et moi sommes les investisseurs du projet. En général, l’idée de la radio communautaire est très bien reçue. Je vais personnellement m’occuper du volet politique, car c’est un sujet sensible. On va se faire le porte-parole d’événements locaux. On va même approcher les com-missions scolaires, afin que des jeunes étudiants puissent venir animer une fois par semaine. Ce sera très variée comme station et ça touchera à plusieurs milieux, tant sur internet que via les airs. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

6 Comments

  1. Robert Sirois

    Pour ceux et celles qui veulent s’impliquer ou qui ont des idées, vous pouvez communiquer avec moi sur Messenger ou bobrobertsirois@gmail.com

    Reply
  2. Alain Daviault

    Bravo à vous et vos collaborateurs de nous informer que le projet annoncé antérieurement est toujours vivant.

    Reply
    • Robert Sirois

      Très vivant et en santé. Je vous contacterai bientôt, vos amis aussi

      Reply
  3. Guylain Bergeron

    Juste un petit détail. La radio que j’ai fondé n’est pas a Toronto, mais bien a Parrsboro, NÉ. Bob me donne plus de crédit que j’en mérite! 😉

    Reply
  4. Carole Bédard

    Y aurait-il de la publicité?

    Reply
  5. Guy J.J.P. Lafond

    Bonne idée!
    Bob Sirois avait très bien fait avec les Capitals de Washington entre 1975 et 1980. Nous pourrions maintenant lui découvrir d’autres talents comme c’est le cas avec Dave Morissette à la télé à TVA sports.
    Et sait-on vraiment, cette station de radio pourrait recruter une personne publique provenant de la politique municipale dans les Laurentides. Un Mario Dumont des Laurentides qui pourrait commenter le développement économique, social et politique dans l’un des plus beaux jardins de la Terre.
    À suivre,
    @:-)

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.