Une première dans la «blogosphère»?

Une première dans la «blogosphère»?
Actualité

Le maire de Ste-Marguerite-du-Lac-Masson donne la réplique à ses citoyens dans le blogue Accès

La semaine dernière, quelque chose s’est produit. Un événement en apparence anodin, mais qui marquera sans aucun doute l’histoire de la blogosphère. André Charbonneau, maire de Ste-Marguerite-du-Lac-Masson, a en effet répondu à un groupe de citoyens qui s’adressaient à son administration par le biais du Blogue Accès.

La lettre, signée par «un groupe de citoyens exaspérés», reproche aux élus massonais certaines décisions administratives et les met au défi de répondre: «Nous espérons de tout cœur que nos élus relèveront le défi, ce qui montrerait un peu qu’ils sont là pour nous et non pour leur poche avant que quelqu’un ne demande une vérification complète des comptes de la ville ou une mise en tutelle!!!» Quelques jours après la publication de la missive, le maire Charbonneau réplique avec une déclaration «pour publication immédiate» dans le blogue, invitant les signataires anonymes à se présenter à la prochaine séance du conseil afin de clarifier les termes de la lettre. Le maire invite également les journalistes de la région: «En réponse à votre invitation en date du 23 janvier 2008, nous aimerions vous faire part de ce qui suit: Bien qu’il ne soit pas dans nos habitudes de répondre à des plaintes ou courriers anonymes, exceptionnellement, le conseil municipal répondra à cette missive lors de la séance ordinaire du 18 février 2008 à 19h. À cet effet, nous invitons tous les journalistes de la région à assister à cette mise au point. De plus, nous souhaitons que les “citoyens exaspérés anonymes” aient le courage de leurs opinions et qu’ils assistent eux aussi à cette réunion. Notre administration est démocratique, honnête et transparente et nous n’avons jamais réprimé ceux qui ne partagent pas nos idées. Nous sommes capables d’accepter la critique. Par contre, nous n’apprécions guère la démagogie. Il y a toujours deux côtés à une médaille. Nous espérons que vous accepterez notre invitation.»

Peu d’élus admettent publiquement qu’ils lisent les différents blogues de la région. Dans les faits, plusieurs d’entre eux s’y réfèrent quotidiennement. Députés, préfets, MRC, maires, viennent tous gratifier ces nouveaux médias d’une visite quotidienne. Normal, puisque le blogue leur permet de prendre le pouls de la population en direct.

En avouant son intérêt pour les nouveaux médias, le maire Charbonneau vient d’ouvrir – peut-être même involontairement – une voie importante. Il vient de prendre une considérable avance sur ses pairs en acceptant une invitation publique lancée par ses citoyens dans les pages d’un blogue. Il a probablement tiré une leçon de la mésaventure de l’ex-maire Cardinal, qui avait choisi la voie des mises en demeure plutôt que le téléphone pour «discuter» avec moi de certains commentaires laissés dans mon blogue personnel par des citoyens en colère. L’histoire aura couté aux Adélois une fortune en frais d’avocats et de relations publiques afin de minimiser les dégâts, alors que l’histoire se répandait dans les médias écrits nationaux et dans la blogosphère française. Les blogues ne sont pas des médias de second ordre. Au contraire, selon certains spécialistes, ils représentent l’avenir de l’information. Le maire Charbonneau a été bien avisé en acceptant l’invitation lancée par ses concitoyens par le biais de ce média. Il incitera peut-être certains de ses homologues à sortir du placard et affirmer publiquement leur intérêt pour ce nouveau média.
À suivre sur www.journalacces.ca/blogue.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X