(Photo : Sasha Onyshchenko)
Melih Martel a dansé pendant 4 ans pour les Grands Ballets Canadiens.
|

Melhi Martel : D’Istanbul à Saint-Sauveur

Par Marie-Catherine Goudreau

Les 28 et 29 juillet prochains, le Festival des Arts de Saint-Sauveur présentera ses premiers spectacles pour ouvrir la 31e édition de l’évènement. Parmi les danseurs internationaux qui participeront à cette soirée, Melhi Mertel foulera les planches du grand chapiteau. Le Journal s’est entretenu avec lui. 

Melhi Mertel est déménagé au Canada il y a quatre ans, en partie en raison de sa femme, Maude Sabourin, qui vient du Québec. « J’ai rencontré Maude alors que je dansais pour les Ballets de Monte Carlo. Je n’avais jamais eu la chance de danser avec elle là-bas, mais ici à Montréal,
oui »
, souligne Melhi.

C’est d’ailleurs avec sa femme qu’il partagera la scène le temps d’une soirée durant le festival. Ils danseront sur une chorégraphie de Helen Blackburn. Guillaume Côté, directeur artistique du festival, a également créé une pièce pour eux.

Fin d’une étape, début d’une nouvelle

Depuis 4 ans, Melhi Mertel dansait pour les Grands Ballets Canadiens. En raison d’une blessure à la cheville, il a dû terminer sa carrière avec eux au mois de juin dernier. Il poursuivra toutefois dans le monde de la danse comme enseignant à l’École supérieure de ballet du Québec.

« J’adore enseigner, partager mon expérience avec les étudiants et les amener plus loin dans leur danse. Je suis vraiment passionné par l’enseignement », dit-il à l’autre bout du fil. Il souhaite par ailleurs continuer à danser, mais pas comme il le faisait avant, pour ne pas empirer sa blessure.

Melhi Mertel a beaucoup voyagé grâce à la danse. Il a grandi et étudié à Istanbul, en Turquie. Puis, il a aussi été soliste pour le Washington Ballet ainsi que pour les Ballets de Monte Carlo. Mais c’est en Turquie qu’il a dansé la majeure partie de sa vie.

« J’ai beaucoup aimé travailler avec les Grands Ballets Canadiens, mes collègues, mes directeurs. Tout était bien, à l’exception de mes blessures. J’ai pu avoir différentes expériences pour ma carrière », raconte-t-il.

Les Festival des Arts de Saint-Sauveur se déroule du 28 juillet au 7 août. Plusieurs activités gratuites prendront place dans la ville également. De plus, après deux ans de pandémie, des compagnies internationales de danse seront de retour pour offrir des spectacles. Pour acheter des billets ou pour plus d’informations : festivaldesarts.ca

À ne pas manquer : La soirée des étoiles

Les 28 et 29 juillet, la traditionnelle Soirée des Étoiles internationales réunira, des danseurs classiques de haut niveau. En plus de Maude Sabourin et Melhi Mertel, Guillaume Côté y participera aux côtés de Cesar Corrales et Francesca Hayward (Royal Ballet). Également, Sara Mearns (New York City Ballet), Cassandra Trenary et Thomas Forster (American Ballet Theatre), Sebastian Vinet (Les Grands Ballets canadiens), Lazaro Corrales (Ballet royal danois), ainsi qu’Angelica Generosa (Pacific Northwest Ballet) danseront sur scène.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.