Coiffer l’estime

Danièle Roger et Jean-Claude Tremblay
Coiffer l’estime
Jean-Claude Tremblay
Économie

Chronique affaires et économie

Jean-Claude Tremblay, MBA  jctremblay@cogitas.ca

Entretien avec Danièle Roger  – Coiffure Danièle Roger

Je n’avais pas entendu parler d’elle et pourtant elle règne sur son quartier telle une croix sur la montagne, depuis les 30 dernières années. Au fil du temps, elle en a entendu des histoires, vu des femmes qui ont osé, et écouté plusieurs autres se confier tout en se faisant dorloter. Le destin m’a mis sur le chemin de cette personne d’exception – une Française d’origine – qui a choisi le Québec pour prendre son envol. Madame Danièle Roger, femme d’affaires, mais surtout femme de cœur. Rencontre avec une pionnière qui a grandement marqué sa contrée.

Entre la rue Morin et les Champs-Élysées

Cette rencontre en pleine terre adéloise, s’est orchestrée dans un chaleureux et distingué lieu de coiffure de la rue Morin. Propriétaire de l’immeuble qui abrite plusieurs commerces, Danièle Roger, bien ancrée dans sa communauté d’adoption, dit de la rue Morin qu’elle est l’équivalente des Champs-Élysées ! Pour la petite histoire, le terme Champs-Élysées vient de la mythologie grecque et désigne le « lieu des Enfers où les héros et les gens vertueux goûtent le repos après leur mort. » Bien que la rue Morin n’a rien en commun avec les rives du Styx, je peux comprendre la comparaison, car c’est un endroit enveloppant et apaisant, où il fait bon se laisser porter et éblouir par des gens merveilleux, dans une nature bénite des dieux.    

« Je suis belle » : au-delà du slogan

Quand je lui ai demandé ce que « Je suis belle », écrite en gras sur toutes ses cartes professionnelles représentait, elle m’a répondu : « C’est ce que j’aimerais que toutes les femmes se disent ». Déclaration à la fois simple, profonde et solennelle, à hauteur de la femme avec qui j’ai eu la chance de converser. Chemin faisant, j’ai alors compris que ce salon de coiffure n’était pas comme les autres, car il ne traitait pas uniquement de cheveux, mais d’abord d’estime de soi. Avec sa nouvelle recrue Latifa, une artiste de la beauté qui elle aussi a quitté sa France natale pour s’installer ici, elle fait la promotion du mieux-être à travers un métier dont la noblesse et l’origine remontent à l’Antiquité.

La grâce, envers et contre tous

Au fil des années, Danièle a dû faire face à plusieurs obstacles, dont un récent changement de personnel et quelques soucis liés à son bâtiment, mais elle ne s’est jamais découragée pour autant. Celle pour qui boucler la boucle est important et dans l’ordre des choses a toujours cru à sa bonne étoile. Et elle ne laisse aucun événement la ralentir – toujours elle continue son chemin, qu’importent les épreuves. Ce trait de caractère et véritable modus vivendi constitue une grande leçon pour quiconque souhaiterait se lancer en affaires.

Mes conclusions

La dame est authentique, gracieuse, chaleureuse et possède un sens de l’écoute qui ferait l’envie des plus éminents psychologues. C’est une femme d’affaires aguerrie, certes, mais d’abord une femme sensible, directe et assumée qui fait face aux nombreux changements qui font partie intégrante de l’entrepreneuriat. Elle connaît et respecte ses limites en ne se laissant pas envahir par les malheurs d’autrui.

« Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Élysées », chantait Joseph Ira, dit Joe Dassin. Chez Coiffure Danièle Roger, le commerce appartenant à la célèbre dame de la rue Morin, il y a tout ce que vous voulez, mais vous y entendrez surtout un hymne mariant beauté et dignité.

Coiffure Danièle Roger

110, rue Morin, Sainte-Adèle
450 229-3220

JEAN-CLAUDE TREMBLAY EST CONSULTANT EN MANAGEMENT ET COACH EXÉCUTIF EN PRATIQUE PRIVÉE. 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Économie

  • Seconde vie

    Chronique affaires et économie Jean-Claude Tremblay, MBA jctremblay@cogitas.ca   Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux...

  • Pot problèmes

    Chronique d’un X par Jean-Claude Tremblay jctremblayinc@gmail.com   J’avoue, j’ai d’abord voulu parler du sujet avec légèreté...

  • BLVD Céramique: duo de croissance

    Chronique affaires et économie Je savais cette boutique de bon goût et ça faisait longtemps que je...

  • Entre tradition et évolution : entretien avec François Riopel

    En juin dernier, la transaction a pris tout le monde par surprise, comme si un joueur vedette...

X