Le 13 chanceux

François Marcil en compagnie de Marie-Mai. PHOTO: Courtoisie
Le 13 chanceux
Jean-Claude Tremblay
Économie

Souper bénéfice de François Marcil

 

C’est quelques 330 convives comblés de bonheur, qui ont passé les portes de l’incontournable restaurant Gibby’s de Saint-Sauveur ce 16 mai dernier, pour participer au souper-bénéfice du très engagé homme d’affaires, Francois Marcil.

Rappelons que le philanthrope avait convié la communauté d’affaires et citoyenne à faire un don en échange d’une invitation pour son fameux repas, afin de soutenir les organismes locaux tels que Garde-Manger des Pays-d’en-Haut, Maison des Jeunes de Saint-Sauveur, Le Book Humanitaire et la Maison de soins palliatifs Victor-Gadbois.

Entre le souper et les autres dons provenant de plus de 100 commanditaires, c’est un montant astronomique de 125 000 $ qui sera redistribué aux différents organismes qui chaque jour, font LA différence dans notre communauté.

Année charnière : quand le 13 porte chance

Le principal intéressé s’était montré un peu inquiet avant son réputé souper-bénéfice, lui qui disait avoir moins de fournisseurs, depuis qu’il s’est retiré de ses bannières Marcil, maintenant devenues Rona. « Avec autant de partenaires et fournisseurs, avant c’était plus facile de trouver des donateurs. Maintenant il va falloir travailler plus fort, mais on va y arriver », m’avait dit avec résilience, celui qui malgré ses craintes, n’a jamais abandonné jusqu’au fil d’arrivée de mercredi dernier.

Pour cette 13e édition, une étape singulière dans l’histoire de son célèbre souper, M. Marcil a une fois de plus réussi à relever le défi de faire salle comble. A posteriori, le mot « chance » est peut-être mal adapté, il me semble que les mots « travail acharné » et « valeurs sacrées », me semblent beaucoup plus appropriés.
Famille, amis employés et sympathisants ont contribué à faire de cet évènement un franc succès.

Entre les commerçants, les entrepreneurs, les politiciens, et même le couple David Laflèche et Marie-Mai, à cœur joie les convives s’en sont donné. Une soirée à l’image de Francois Marcil, de ses enfants et de sa douce Suzanne Cloutier, une où régnait chaleur et générosité. Bravo à tous, et un immense merci de contribuer à l’amélioration de notre société.

Ne manquez pas de suivre ses autres actions caritatives, dont le majestueux Jardin de François, que vous pouvez visiter sur réservation en échange d’un don aux organismes touchant la maladie d’Alzheimer.
Infos : www.jardindefrancois.com

www.facebook.com/jardindefrancois

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Économie

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • Seconde vie

    Chronique affaires et économie Jean-Claude Tremblay, MBA jctremblay@cogitas.ca   Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux...

  • Coiffer l’estime

    Chronique affaires et économie Jean-Claude Tremblay, MBA  jctremblay@cogitas.ca Entretien avec Danièle Roger  – Coiffure Danièle Roger Je...

  • Pot problèmes

    Chronique d’un X par Jean-Claude Tremblay jctremblayinc@gmail.com   J’avoue, j’ai d’abord voulu parler du sujet avec légèreté...

X