Un centre d’habitation ouvre ses portes dans les Basses-Laurentides

Un centre d’habitation ouvre ses portes dans les Basses-Laurentides
Économie

Le complexe Centre Habitation de Mirabel a inauguré quatre maisons modèles la semaine dernière au cours d’une cérémonie qui soulignait ainsi l’ouverture officielle de l’entreprise.

Distinctes des autres

Selon le directeur du centre,

Gabriel Paquette, les maisons modèles présentées diffèrent des autres notamment par leur intérieur. «Lorsqu’on les aperçoit de l’extérieur, ca semble être des maisons d’un style champêtre. Une fois qu’on y entre, on se rend compte que c’est tout à fait le contraire; elles ont une décoration plutôt zen», soutient-il.

 

M. Paquette estime par ailleurs que l’entreprise se distingue par la transformation des plans d’architecture. «Toutes les maisons modèles visitées sur notre site sont cent pour cent modifiables, sans frais supplémentaires. Ce que les gens voient ne sont en fait que des suggestions», mentionne le directeur.

Située aux abords de l’autoroute 15, l’entreprise mirabelloise collabore avec les spécialistes de Timber Block  et Confort Design dans la fabrication de son produit. Ceux-ci ont trois priorités en commun: la rapidité de construction, offrir des plans d’architecture personnalisés et un service adapté à chaque client.

 

Un long processus

En conférence de presse, Michel Mathon, propriétaire de l’entreprise a déclaré que l’élaboration du Centre Habitation s’était avéré un projet de longue haleine. «Il a nécessité plusieurs années de travail. On cherchait ainsi le meilleur site possible. Nous sommes installés à Mirabel et nous croyons fermement à la région des Basses-Laurentides» a-t-il déclaré lors de la cérémonie d’inauguration.

Le Centre Habitation de Mirabel a une vingtaine d’employés à son actif. D’autres postes sont à pourvoir d’ici un an, aux dires du propriétaire.

 

De son côté, Mario Ferron, directeur général de Timber Block, perçoit l’entreprise comme un point de vente multiservice. «C’est un peu comme tenir une boutique dans un centre commercial qui vend des maisons», déclare-t-il.

 

Expansion

Dans un futur rapproché, un centre de design s’installera au sous-sol de la bâtisse. On y trouvera ainsi un dessinateur.

 

Tout au plus cinq promoteurs immobiliers collaboreront également avec M. Mathon dans le but de mettre à la disposition du client le plus d’informations possible quant aux terrains disponibles. «Il ne s’agit pas seulement de construire les maisons, on veut aussi s’occuper du développement résidentiel» conclut Michel Mathon.

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Économie

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • Seconde vie

    Chronique affaires et économie Jean-Claude Tremblay, MBA jctremblay@cogitas.ca   Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux...

  • Coiffer l’estime

    Chronique affaires et économie Jean-Claude Tremblay, MBA  jctremblay@cogitas.ca Entretien avec Danièle Roger  – Coiffure Danièle Roger Je...

  • Pot problèmes

    Chronique d’un X par Jean-Claude Tremblay jctremblayinc@gmail.com   J’avoue, j’ai d’abord voulu parler du sujet avec légèreté...

X