(Photo : Luc Robert)
Un hockeyeur bantam est heureux de pouvoir reprendre son souffle sans masque, sur la glace.
|

Le yo-yo se poursuit entre le gouvernement et la Santé publique

Par Luc Robert - Initiative de journalisme local

Le regroupement Sports Québec demande au gouvernement provincial d’officialiser une date de retour aux parties et aux compétitions sportives.

« Dès le 21 janvier dernier, nous demandions un plan de reprise en deux étapes : s’entraîner, avant de performer. La Santé publique a alors divisé ça avec les moins de 18 ans et les adultes. Nous sommes déçus que l’annonce tant attendue de la reprise des parties et des compétitions n’ait pas encore été incluse dans les communications publiques, effectuées depuis cette date », a souligné Mme Julie Gosselin, présidente de Sport Québec.

Après avoir effectué de multiples pirouettes, Hockey Québec a finalement statué de son côté que le masque sera seulement enlevé sur la patinoire, en situation d’efforts. Les entraînements en six cases, avec un entraîneur par boîte, et autres mesures, n’ont par ailleurs pas connu le succès espéré chez les jeunes adeptes.

« Au cours des dernières semaines, la détresse dont nous sommes témoins ne fait que s’accentuer. Pour garder le cap, les adeptes doivent s’accrocher à une date précise et officielle de parties. Depuis maintenant deux ans, trop de sports n’ont pu compléter un horaire normal. C’est maintenant le temps de repartir les compétitions : c’est une question de santé mentale chez les athlètes, bénévoles et organisateurs. Pour la survie d’organisations sportives, de clubs et de l’intérêt des jeunes et adultes à poursuivre leurs activités sportives, il est minuit moins une minute », a ajouté Mme Gosselin.

Le gouvernement québécois a beau avoir statué que depuis le lundi 7 février, les amphithéâtres peuvent rouvrir à 50 % de leur capacité, plusieurs organisations juniors, collégiales et universitaires risquent de ne pas faire leurs frais dans ces conditions.

L’Ontario

Le mouvement #Onveutjouer, lancé par les Patriotes de l’UQTR, a fait boule de neige depuis une semaine dans le milieu sur deux lames. La formation trifluvienne évolue dans la Ligue universitaire de l’Ontario, qui a repris son calendrier saisonnier. Or, l’équipe de la Mauricie n’est pas autorisée à recommencer à prendre part à des matchs réguliers.

Sport Québec estime qu’un report des parties pourrait aussi signifier un retard sur le développement des jeunes, face aux autres provinces.

« L’impact de deux ans d’arrêt est significatif sur le développement, le système sportif et sur les jeunes. Actuellement, la plupart des Québécois n’ont plus le même niveau de préparation. Il y va de leur bien-être et aussi du niveau de représentation des athlètes à des compétitions supérieures au pays. Le dépassement de soi est au cœur du sport. »

À l’effort seulement

Chez Hockey Québec, il a été précisé par missive qu’aux entraînements en contexte associatif, le port du couvre-visage n’est pas requis à l’effort, sur la glace. « Cependant, il est requis en tout temps à l’intérieur pour les personnes de 10 ans et plus, incluant dans les vestiaires et lors des déplacements », a précisé Mme Marie-Joël Desauniers, directrice des communications à Hockey Québec. « Nous tentons, avec les informations que nous recevons, d’informer de manière proactive et de la façon la plus transparente possible », a ajouté la dirigeante de HQ.

Division

Au hockey mineur jérômien, les petits vestiaires du Centre sportif du secteur Saint-Antoine ont nécessité certaines mesures spéciales.

« On doit porter le masque en tout temps dans la chambre. Deux vestiaires sont mis à la disposition des équipes, 30 minutes seulement avant la pratique et 30 minutes après la pratique. Un maximum de 13 personnes sont autorisées par chambre. Aucun parent n’entre dans la chambre ni ne va dans les estrades, sauf les entraîneurs. Le passeport vaccinal avec preuve est obligatoire », a-t-il été confirmé par courriel aux entraîneurs de la FHMSJ.

Le manque de bénévoles n’aidant pas, le Journal a constaté qu’il n’y avait pas de vérification certains soirs, mais plusieurs affiches.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.