Premier match historique des Carcajous à Sainte-Adèle

Le receveur Samuel Bisbau effectue une course hors-l'aile. PHOTO: Charlotte Larin
Premier match historique des Carcajous à Sainte-Adèle
Luc Robert
Sports

Football scolaire

La formation de football des Carcajous de l’école secondaire A.-N.-Morin passera à l’histoire, ce vendredi 14 septembre dès 19 h, alors qu’elle disputera le premier match local de son histoire au nouveau terrain synthétique de l’institution.

La formation des Pays-d’en-Haut recevra pour l’occasion la visite des Conquérants de l’école secondaire des Hauts-Sommets, de Saint-Jérôme.
L’équipe existe depuis 2008 et regroupe des joueurs des quatrième et cinquième années du secondaire.
Elle évolue au sein de la ligue Laurentides-Lanaudière, en division D3, qui compte sept clubs.

«Nous sommes très heureux d’accueillir enfin joueurs et partisans à notre superbe terrain local. En dix saisons, soit depuis la création du programme, nous n’avons jamais joué un match local ici. Nous voulons créer un événement, un sentiment d’appartenance entre les gens de Sainte-Adèle et le club. De la musique et des hot-dogs agrémenteront la partie», a laissé savoir l’entraîneur-chef, Jean-Denis Abalain.

«Avec un terrain attirant et une équipe solide, cela donnera de la visibilité à l’école et à la ville. Les jeunes ont maintenant leur place sportive, ici, et tous les espoirs sont permis. »

Le quart-arrière Vincent Bessette, un vétéran de quatre campagnes, risque d’être émotif ce vendredi soir.

« Certains vétérans auront la larme à l’œil, vendredi, a-t-il prévu. L’attente est terminée. La persévérance de tous nous a permis de repartir sur des bases solides. Nos disposons d’un noyau complet, au sol. Le demi offensif Jérémie Larin effectue de belles percées. Vincent Bessette repère bien ses receveurs. En défensive, notre force demeure nos blitz. Surtout avec un ancien joueur de rugby français dans les rangs. »

Équipe cadette

Les Carcajous évoluent dans une ligue où huit joueurs s’affrontent simultanément. L’alignement des élèves intéressés par le programme a fait passer les rangs de 14 à 20 footballeurs depuis deux saisons.

«Le football est en progression à A.-N.-Morin. Dans deux ans, les bases seront assez solides pour passer à une ligue de 12joueurs. Je veux d’ailleurs introduire un club cadet (filiale), dans les deuxième et troisième années du secondaire, le plus tôt possible. Il faut former la relève et créer un profil sport-études de football, comme ceux de basket et de ski existants. Je veux que l’on sorte du cadre parascolaire», a souhaité M. Abalain.
Même sans domicile fixe, les Carcajous ont atteint la finale régionale en 2015, à Sainte-Anne-des-Plaines, pour ramener l’or à la maison.

« Nous disputerons quatre parties locales et deux sur la route, en 2018. Le quatrième match sera spécial, car nous affronterons les Géants de Saint-Jérôme, pour lesquels j’ai été entraîneur pendant trois ans», a achevé l’entraîneur-chef Abalain, 26 ans, qui a étudié à A.-N.-Morin dans sa jeunesse.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Sports

X