|

Au tour de Saint-Jérôme d’obtenir de nouveaux lits

Par nathalie-deraspe

Hébergement en soins de longue durée

Après une première pelletée de terre au nord, le gouvernement Charest met un ter-me à un autre dossier de longue date. Une nouvelle construction de 212 lits permettra en effet d’accueillir à la fois les résidents en perte d’autonomie du Centre d’Youville et de l’Auberge Saint-Jérôme. Un déménagement attendu depuis une quinzaine d’années.

Le ministre du Travail et responsable de la région, David Whissel en a fait l’annonce lundi après-midi, aux côtés du directeur général de l’Agence de santé et des services sociaux des Laurentides, Jocelyn Ouellet, du directeur général de l’Hôpital de Saint-Jérôme, François Therrien, ainsi que du président du CSSS de Rivière-du-Nord, Gaétan Ruel. Le nouveau centre coûtera plus de 28 M$ à construire et sera situé à deux pas de l’Hôpital régional. Le projet sera entièrement financé par le ministère, à l’exception de 500 000$ tirés à même les revenus de stationnement de l’immeuble. En 2002, le projet avait été complètement remodelé afin de répondre aux nouvelles exigences en matière d’hébergement de longue durée. L’établissement de quatre étages tendra à imiter le milieu résidentiel et sera pensé en fonction de composantes architecturales flexibles et adaptables. Les chambres à deux ou à quatre résidents seront chose du passé, mais les nouveaux résidents devront nécessiter quotidiennement plus de trois heures de soin par jour pour y trouver une place. Dans les semaines qui suivent, les architectes finaliseront les plans et devis dans l’espoir de débuter la construction en 2010. M. Whissel a ajouté qu’il a bien l’intention d’être là avec le premier ministre Charest lors de l’inauguration de la bâtisse en 2012. Une invitation à peine voilée à se remémorer cet investissement d’envergure lors des prochaines élec- tions. Gaétan Ruel a salué l’ouverture du ministre, en n’hésitant pas de rappeler les autres projets en cours. Celui-ci faisait illusion entre autres aux départements de psychiatrie et de chirurgie de l’Hôpital régional, considérés depuis longtemps comme vétustes et exiguës. À l’heure actuelle, 92 personnes âgées résident à l’Auberge Saint-Jérôme et 131 au Centre d’Youville. Cet établissement est le plus mal en point. Il date de 1936.

n

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.