pub de recyclage
Accueil
|

Brière insultée, Huard ne regrette rien

Par Production Accès

Le candidat à la mairie de Sainte-Adèle Benoit Huard s’est fait accuser par l’ancienne mairesse d’avoir incité à la haine sur les médias sociaux et d’avoir agi en « troll », en mars dernier.   

Dans une publication sur sa page Facebook le 24 septembre dernier, Nadine Brière, qui ne se représente pas comme mairesse, a accusé Benoit Huard de l’avoir « trollée » en mars dernier.

« Je viens de répondre à madame la mairesse en utilisant un autre compte Facebook », avait écrit M. Huard en mars sur La boîte à idées de Sainte-Adèle. Ce groupe Facebook qu’il a lui-même créé compte 176 membres. « Si vous avez une minute, pouvez-vous aller aimer mon commentaire ? Ça mettra la mairesse encore plus en rogne et ça me ferait vraiment plaisir », avait complété l’ancien comptable agréé.

« Est-ce qu’on est rendu là en 2021, de vouloir faire enrager les élus en place et d’encourager la haine? », s’indigne Mme Brière, qui attend toujours des excuses.

Le candidat à la mairie dit n’avoir aucun regret. « S’il y a quelqu’un qui devrait regretter quelque chose, c’est peut-être madame la mairesse. Elle aurait peut-être regretté d’avoir empêché un de ses citoyens de s’exprimer sur sa page Facebook. »

La genèse du message

En mars, Mme Brière avait publié un message sur sa page pour annoncer fièrement les sentiers multifonctionnels au parc du Mont Loup-Garou. M. Huard avait alors écrit son avis sur la gestion du parc et engagé un débat avec un autre utilisateur.

Comme Mme Brière a jugé que l’échange était irrespectueux, elle a bloqué M. Huard de sa page et a supprimé tous ses commentaires. Celui-ci s’est alors créé un pseudonyme pour pouvoir continuer à commenter. Celui-ci affirme avoir toujours débattu respectueusement. « Ça se peut qu’il y ait eu un peu d’animosité [avec l’autre utilisateur], mais ça s’était très bien terminé », confie-t-il.

M. Huard promet qu’il n’a utilisé ce pseudonyme qu’une seule fois et qu’il a mentionné son nom réel.

Rappelons que selon les règles de Facebook, le nom d’un compte doit correspondre au nom qu’il utilise dans la vie courante. Les pseudonymes ne sont autorisés que s’il s’agit d’un deuxième nom ou d’un surnom, et ce, afin que personne ne se cache derrière une fausse identité.

Controverse

Mme Brière accuse M. Huard de chercher à soulever des controverses depuis l’hiver dernier.

« Je ne suis pas quelqu’un qui lance des choses en l’air juste pour créer de la controverse. Ce n’est ni mon style, ni mon approche, ni mon but dans la vie », rétorque M. Huard. « J’analyse des faits et ça m’arrive de donner mon opinion, qui est toujours basée sur des faits solides. »

Une ou deux semaines après l’événement, M. Huard raconte qu’il a rencontré la mairesse pour « mieux comprendre » et « s’expliquer ». Au terme d’un échange cordial, les deux auraient alors convenu que « le tout était un incident regrettable et que la question était réglée », rapporte M. Huard.

Nouvelle vision

S’il est élu maire, M. Huard souhaite réaliser un « grand chantier » dès 2022. « On veut redonner à Sainte-Adèle une nouvelle orientation claire et à laquelle tous les citoyens vont adhérer, parce que c’est eux-mêmes qui vont l’avoir élaboré. » Plus qu’une simple consultation, le maire pro-met un « chantier de réflexion et de mobilisation citoyenne ».

NOUVELLES SUGGÉRÉES

4 Comments

  1. Pierre Lafond

    Est ce que Richard Brulotte demeure à Sainte-Adèle ???

    Reply
  2. Johanne Morrissette

    Commentaires d’une Adéloise à la rédaction du journal Accès:
    Le coup d’envoi pour les élections municipales est donné, en effet, et il est loin d’être objectif ! Dans votre dernier numéro , on ne peut que constater votre parti pris en ce qui concerne Sainte-Adèle et déduire pour qui vous voulez que nous votions!
    Vous ne nous informez pas sur notre nouveau parti Action Saint-Adèle et ses candidats ,mais vous le faites pour St-Sauveur, Ste-Marguerite , Wentworth-Nord et aussi sur les candidats à la préfecture de notre MRC. En ce qui nous concerne, pas un mot sur le parti Action Sainte- Adèle. Pourtant, vous prenez le temps et l’espace d’une demi-page
    ( c’est beaucoup) pour porter notre attention sur une vieille chicane qui était déjà réglée. Vous êtes certainement conscient qu’en publiant cet article vous inciterez vos lecteurs à éviter le candidat à la mairie du Parti Action Ste-Adèle qui , selon les propos rapportés de Mme Brière « encourage la haine ». Rien sur le programme de ce parti.Et , pour couronner le tout, un bel article quelques pages plus loin sur l’opposant à la mairie « Michèle Lalonde brigue la mairie!
    Pour un peu d’objectivité, vous auriez dû présenter l’équipe de M. Huard en complément de cet article au lieu de l’équipe de Mme Dicaire de Sainte -Marguerite.
    Vraiment ,un tel manque d’objectivité pourrait au moins se faire de façon plus subtile,

    Reply
  3. Martin Verronneau

    Les résidents de la rue des Souchets au Domaine Deauville sur le Lac Long attendent depuis le 29 mai 2013, des excuses de Nadine Brière pour leur avoir menti. Dommage que nous n’ayons eu droit à un article sur le sujet. La patience est d’or…

    Reply
  4. André Bérard

    Accès, SVP, un peu de rigueur journalistique dans vos articles lors d’une campagne électorale. Les idées de fond, ça ne vous dit rien qui vaille? Les potins Facebook d’une mairesse qui publie, retire, remet des commentaires sur sa page dans une transparence à géométrie variable ne devraient pas alimenter le contenu de vos pages. Moi, ce qui me titille, c’est ce départ inélégant et revanchard de la vie politique de Mme Brière. Elle a tout à fait le droit de ne pas appuyer l’équipe de M. Huard, d’être en désaccord avec les positions et le programme du parti, mais sa croisade personnelle soulève beaucoup de questions. Le recours à des termes comme «Troll», «propos haineux» est nettement disproportionné au regard des «événements». Et votre titre tendancieux dénote une position éditoriale déplacée dans un article journalistique qui se veut neutre.  

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin