Centre international de poésie des Laurentides

Centre international de poésie des Laurentides
Journal Accès
Actualité

Bibliothèque Claude-Henri-Grignon

Après deux ans de collaboration avec les instances du milieu culturel, l’Association des auteurs des Laurentides (AAL) annonce l’inauguration du Centre international de poésie des Laurentides (CIPL).

 

Unique en son genre dans la région, cette initiative de l’Association des auteurs des Laurentides mettra en valeur, dès le 24 mars, un fonds de 12 000 œuvres de poésie, de philosophie et des livres d’art d’ici et d’ailleurs dont plusieurs en langues variées. Hébergée par la bibliothèque Claude-Henri-Grignon de Sainte-Adèle, cette mine d’or littéraire sera accessible au public, aux étudiants et aux chercheurs.

Des 12 000 œuvres que présentent le CIPL, plus de 8000 livres et œuvres picturales proviennent de la bibliothèque privée de la réputée poète Hélène Dorion, nommée au sein de l’Ordre du Canada en 2010. Plusieurs maisons d’édition – telles que l’Hexagone, Le Noroît et Les Écrits des Forges -, ont aussi contribué significativement à ce véritable musée des mots. Le maire de Sainte-Adèle, Réjean Charbonneau, s’est dit fier que sa ville abrite ce patrimoine culturel: «Sainte-Adèle veut se positionner comme une ville où prime la culture. La création du Centre international de poésie des Laurentides est une occasion d’ancrer des événements régionaux à caractère littéraire et culturel à Sainte-Adèle. Nous sommes donc heureux que la bibliothèque Claude-Henri-Grignon abrite dorénavant le fonds de livre du Centre international de poésie des Laurentides.»

 

Poésie des Laurentides

Le CIPL s’est donné comme mission de réaliser des activités éducatives et de sensibilisation; de favoriser la diffusion du patrimoine culturel poétique québécois et de tous les horizons; d’encourager la rencontre du public avec des poètes des scènes nationale et internationale; de collaborer avec les organismes québécois existants pour favoriser la circulation des poètes laurentiens; et d’offrir une panoplie de services reliés à la poésie, que ce soit des ateliers, des spectacles ou des expositions.

 

Avec le CIPL, les Laurentides deviennent l’un des trois pôles majeurs de diffusion et de promotion de la poésie au Québec,

joignant le Festival international de Trois-Rivières et la Maison de la poésie de Montréal.

 

«Nous avons été choyés par l’accueil que nous a réservé la ville de Sainte-Adèle, a lancé la présidente de l’AAL, Pauline Vincent. Grâce à ce partenariat, le CIPL va rayonner non seulement dans les Laurentides, mais aussi à la grandeur du Québec.»

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X