Chaleur… Quand tu nous fais suer!

Chaleur… Quand tu nous fais suer!
Thomas Gallenne
Actualité

Chaleur accablante

L’été, et même quelquefois au printemps, nous connaissons parfois des épisodes de chaleur accablante ou extrême qui peuvent avoir des effets sur la santé. Il importe donc de prendre certaines précautions pour en prévenir les conséquences néfastes. Une vigilance plus grande doit d’ailleurs être exercée auprès des personnes les plus faibles de notre société : les jeunes enfants, les gens âgés, les personnes handicapées, celles souffrant de maladies chroniques ou de problèmes de santé mentale, ou enfin celles prenant des médicaments.

On parle de chaleur accablante lorsque la température de l’air atteint ou dépasse 30 °C (le jour) et que l’indice humidex (effet combiné de la chaleur et de l’humidité) atteint ou dépasse 40 °C. La nuit, la température, elle, est d’au-moins 20 °C. La chaleur devient accablante quand la chaleur dure, sans répit, depuis quelques jours et nuits (trois jours).

En période de chaleur accablante, il faut boire beaucoup d’eau, sans attendre d’avoir soif (éviter les boissons alcoolisées), et diminuer ses activités physiques intenses. On suggère de porter un chapeau et des vêtements légers de couleur claire, de demeurer à l’ombre ou de se rafraîchir par la baignade, la douche ou le bain.

Fermer stores et rideaux le jour et ouvrir les fenêtres en soirée, quand le temps se rafraîchit, peut aider à garder une température plus confortable dans la maison. Il est aussi conseillé de rechercher les endroits frais ou climatisés, tels que les cinémas ou les centres commerciaux.

Les effets directs de la chaleur sont les boutons de chaleur, les maux de tête, les crampes musculaires, une urine plus foncée qu’à l’ordinaire, les étourdissements, la nausée, les vomissements, la respiration ou les battements cardiaques plus rapides, la soif extrême. Si l’un ou l’autre de ces symptômes survient, il faut s’installer dans un endroit frais, se reposer et boire de l’eau ou une boisson sportive diluée d’eau.

Les coups de chaleur peuvent être plus dangereux pour la santé. Les symptômes sont la fièvre (plus de 40 °C ou 104 °F), la peau sèche, rouge et chaude ou pâle et froide, la confusion et une perte de conscience brutale. Dans ces cas, une consultation médicale d’urgence est nécessaire.

Travail et chaleur : attention!

Les personnes travaillant à l’extérieur doivent être très vigilantes. Il est recommandé de boire un verre d’eau toutes les 20 minutes, de se couvrir la tête et de porter des vêtements légers, de couleur claire et de préférence en coton pour favoriser l’évaporation de la sueur.

En période de chaleur accablante, si l’on a des proches ou des voisins âgés ou handicapés qui vivent seuls et qui sont vulnérables, pourquoi ne pas leur faire une petite visite de courtoisie afin de s’ assurer qu’ils vont bien?

Pour toutes questions ou en cas de malaise, n’hésitez pas à communiquer avec Info-Santé au 8 1 1. En cas d’urgence, composez le 9 1 1. Pour plus d’information, visitez le Portail santé mieux-être Québec http://sante.gouv.qc.ca en tapant « chaleur accablante » dans le Rechercher, en haut et à droite de la page.

Bon été à tous!</p>

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Actualité

X