pub de recyclage
|

Complexe sportif : La MRC des Pays-d’en-Haut serait mise en demeure

Par Production Accès

Le journal a appris que la MRC des Pays-d’en-Haut aurait reçu une mise en demeure transmise en raison d’irrégularités qui semblent être survenues pendant le processus d’appels d’offres pour la construction du futur complexe sportif, lesquelles empêcheraient illégalement Tisseur inc. d’obtenir le contrat. La MRC s’exposerait donc à des poursuites judiciaires importantes, selon ce qu’a appris le journal.

Dossier à suivre.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

14 Comments

  1. ALAIN DAVIAULT

    Une fonctionnaire et un comité secret qui vont se faire éclabousser!

    Reply
    • Jean-Marc Pépin

      Si c’est le cas c’est fait sur le dos des enfants et des familles, et de mettre le projet en péril, en plus de sabrer dans celui-ci.

      Reply
  2. Marie

    Vous auriez pu enquêter un peu avant de lancer cette bombe sans aucune substance? Ou du moins vous assurer d’avoir vu le contenu de la plainte et en faire part, non?

    Reply
    • Pierre Lafond

      Ça viendra peut-être marie

      Reply
  3. Pierre Lafond

    Les. Fondations au départ doivent être solides !!!

    Reply
  4. Pierre Lafond

    Que dire du Rapport Grant Thornton qui a la dernière minute apporte un nouveau critère pour discréditer tous les autres sites , notamment le site plus accessible et visible du Mont Gabriel, cela à l’avantage de la polyvalente.
    Un rapport biaisé pour justifier le choix d’un emplacement plus que discutable !!!

    Reply
  5. Pierre Lafond

    Rappelons que le projet devait coûter au départ 33 millions avec deux subventions de 12 millions pour deux patinoires et une piscine.
    Là il est rendu à une patinoire et une piscine,
    Allô 👋 les dépassements de coûts alors qu’il n’y a rien de construit.

    Reply
  6. Gilles Bellerose

    Çà ne me surprend pas ; c’est tout croche depuis le début :
    1) l’ acquisition du terrain

    2) changement d’ emplacement / par le préfet

    3) la signature du terrain / seulement vers la fin de 2019

    4) le vote électronique de la part des Payeurs de Taxes ;

    Avec une date ultérieure promis ; qui ne fut jamais
    mis en pratique, pour ceux qui auraient eu besoin
    d’aide ou des questions .

    5) Le choix du préfet; de clore le VOTE sous prétexte

    que les citoyens disaient OUI., sans aucune date

    ultérieure ; prévue par la MAIRESSE .

    6) Du début à la FIN ce dossier fut mené par des mains

    inexpérimenté et en voici le RÉSULTAT

    7) Ce n’est point SURPRENANT

    VOILÀ .

    Reply
  7. Martin Nadon

    A la séance du Conseil de la MRC du 11 février dernier à Piedmont, j’ai posé la question suivante au Préfet: à la présente séance vous avez adopté la résolution CM 18-02-20 pour donner avis de l’intention de la MRC de déclarer sa compétence relativement à la construction et à l’exploitation du Complexe Sportif. Hors cette compétence, en vertu du Code Municipal, peut être déclarée au plus tôt 90 jours après la signification de cette résolution aux municipalités locales. Donc si cet avis d’intention est envoyée le 12 février, la compétence ne peut être acquise avant le 12 mai environ. Comment expliquer qu’on ait réalisé des dépenses, qu’on soit allé en soumissions, qu’on ait adopté un règlement d’emprunt et acquis un terrain dans un domaine de compétence que la MRC n’aura pas avant la mi-mai? Toujours pas eu de réponse à ma question. Serait-ce possible que la MRC ait excédé sa juridiction et que toutes ces procédures ne soient pas conformes à la loi? M. le Préfet svp, éclairez ma lanterne…

    Reply
  8. ALAIN DAVIAULT

    À mon humble avis, voici l’un des résultats de l’improvisation, l’amateurisme et l’incompétence de la MRC dont son comité secret, piloté par la Directrice . Un projet décousu depuis 2016, sans construction sociale. Une posture de la part des élus évitant d’entendre touts autres points de vue.

    Reply
    • Daniel beaudoin

      Que dire de plus

      Reply
  9. Pierre Lafond

    Que dire de plus qu’il faudrait annuler le projet.
    Mesmer et Houdini ont fait chou blanc.
    Les tours de passe passe et la séance d’hypnose n’ont pas fonctionné et en plus des dépassements de coûts lors de la construction, on risque des poursuites judiciaires qui vont s’ajouter à notre compte de taxes.

    Reply
  10. Pierre Lafond

    Des amateurs qui auraient eu avantage à consulter des spécialistes en hockey, natation , environnement et développement économique.
    De l’amateurisme qui risque de nous endetter à Sainte-Adèle compte tenu que la mairesse Brière n’a pas tenu son bout devant le triumvirat composé de Messieurs Genest , Gariepy et Watchorn.
    La répartition des coûts selon la richesse foncière n’a pas été acceptée.
    La mairesse Brière n’a pas fait preuve de leadership dans ce dossier .
    Un Rapport Bidon suivi d’une Consultation Bidon.
    Il n’y a vraiment pas quoi se bidonner avec ces amateurs.

    Reply
  11. Pierre Lafond

    Malgré plusieurs demandes de citoyens de mettre les assemblées de la MRC en soirée ou tout au moins de les télédiffuser , les maires tardent à adopter une résolution à cet effet .
    Ils en coûterait 500 $ par séance . Les maires ont dit non , ils préfèrent se payer un gros buffet le midi avec l’argent des contribuables, alors qu’ils ont tous un compte de dépenses de 15 000
    $ et plus par année.
    Dans le Buffet !!!

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Août