Une consultation sous le signe de la collaboration

La salle de consultation était pleine à craquer lundi soir dernier lors de la consultation publique au sujet des transferts des écoliers de 6e année de Val-David vers Ste-Agathe. PHOTO: Thomas Gallenne
Une consultation sous le signe de la collaboration
Sandra Mathieu
Actualité

Maintien des élèves de 6e année à Val-David

Près d’une centaine de personnes étaient présentes à la consultation publique, le 19 février, à l’école Saint-Jean-Baptiste de Val-David, où une vingtaine de parents ont pris la parole pour poser des questions et argumenter l’importance de maintenir les élèves de 6e année dans le village. Plusieurs mémoires et rapports ont été déposés en ce sens.

« Nous avons senti une belle ouverture, une prise de conscience des commissaires et de la commission scolaire et une volonté réelle de prendre en considération nos scénarios et nos arguments, toujours dans l’intérêt des enfants », explique Isabelle Doyon, vice-présidente du conseil d’établissement.

La Commission scolaire des Laurentides (CSL) a pris le temps de présenter le scénario de transfert des élèves de 6e année à la Polyvalente des Monts. Bien que les parents n’aient pas de doute sur la qualité du programme d’enseignement secondaire, ils ont été déçus de constater que cette solution offrait aux enfants d’âge primaire un cadre d’école secondaire : cohabitation dans les mêmes espaces (autobus, cafétéria, etc.).

« Je trouve rassurant que la plupart des commissaires se soient déplacés, signe qu’ils prennent au sérieux les enjeux et la décision qu’ils ont à prendre dans les prochaines semaines », souligne Martin Bourque, papa impliqué dans le comité de mobilisation.

Plusieurs témoignages ont également permis aux commissaires de bien comprendre la réalité des enfants à besoins particuliers et l’importance de la stabilité et du respect de l’enfant.

À la fin de cette consultation, qui s’est déroulée dans le calme et le respect, la présidente de la CSL, Gisèle Godreau, s’est dite émue de l’engagement des parents dans la réussite scolaire de leurs enfants.

« Nous voulons que l’équipe-école fasse partie de la solution. Nous voulons également faire partie de la solution et nous demeurons disponibles pour collaborer dans les prochaines étapes », conclut Mme Doyon.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sandra Mathieu

Journaliste indépendante   Curieuse, passionnée et hyperactive, j’ai fait de la planète mon terrain de jeu et j’ai choisi les Laurentides comme pied à terre! Je multiplie les voyages, les aventures et les découvertes ici et ailleurs. J’aime ratisser les recoins de notre belle région. Je partage mes rencontres et les réponses à mes innombrables questions en mots et en images pour informer, inspirer et faire réfléchir. Détentrice d'un certificat en journalisme, d'une majeure en communications et d'une licence en management touristique, je cumule plus de 20 ans d'expérience dans les domaines des communications, du tourisme, de la gestion culturelle et de l'événementiel. Je collabore à Accès depuis près de trois ans.

[+] Plus dans Actualité

X