|

Coups de feu à répétition à Saint-Hippolyte

Par Éric-Olivier Dallard

Des appels et photographies sont arrivés chez Accès au cours des derniers jours, venant de citoyens de Saint-Hippolyte, à la fois inquiets et excédés par les nombreux coups de feu tirés par des policiers de la Régie intermunicipale de Police de la Rivière-du-Nord, dans le secteur du lac L’Achigan, qui s’entraînent au tir à la cible dans une carrière de sable de la 388 avenue. Une situation qui se répète régulièrement et semble nuire fortement à la quiétude des résidents.
«Nous sommes en plein quartier résidentiel ici, lance Gilles Millette, l’un des résidents du secteur qui souhaitent voir cesser la pratique. Ils arrivent ici avec plusieurs véhicules et peuvent être quatre ou cinq à tirer de concerts durant toute une journée… Franchement, même au-delà de l’ambiance qui est rendue invivable – alors que justement l’on a droit dans un quartier comme celui-là à une certaine tranquillité! – je trouve que cette pratique, jouxtant de nombreuses résidences, banalise l’utilisation des armes à feu auprès des enfants…»

Des plaintes auraient d’ailleurs été portées à la Régie intermunicipale par de nombreux citoyens à ce sujet, demeurées sans suite jusqu’à présent.

Du côté de la Municipalité, la Directrice générale, Christiane Côté, assure que les autorisation nécessaires ont bien été demandées par la Régie intermunicipale et octroyées par la Ville. Selon Mme Côté, une seule plainte lui a été transmise par un citoyen à ce sujet «il y a longtemps»: «Je crois d’ailleurs que les policiers doivent être en contact avec les résidents situés à proximité du lieu d’exercices de tir pour les avertir de ce qui se passe…»

Malgré d’innombrables appels téléphoniques logés à la Régie intermunicipale de Police de la Rivière-du-Nord, il a été impossible, au moment de mettre sous presse, d’obtenir de réaction. Le propriétaire de la carrière, une compagnie d’excavation, n’a pas non plus retourné nos appels.

Un dossier à suivre…

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.