Début de saison de rêve pour les Panthères

Début de saison de rêve pour les Panthères
Journal Accès
Actualité

Saint-Jérôme

L’équipe de hockey jérômienne junior AAA du Québec est le phénomène du moment dans la ligue… En effet, les Panthères de Saint-Jérôme dépassent les attentes élevées des observateurs depuis le début de la saison de hockey junior AAA du Québec.

En onze matchs, la troupe de l’entraîneur-chef  Gianni Cantini  a remporté dix rencontres et se retrouve au premier rang du classement général devant Longueuil. Le 3 août dernier, les Jérômiens enregistraient une 8e victoire consécutive lors d’une partie contre les Inouk de Granby. Au moment d’écrire ces lignes vendredi, les juniors s’apprêtaient à jouer contre les Mustangs de Vaudreuil-Dorion, une équipe de bas de classement.

 

Le propriétaire et directeur général Bill Hattem n’est pas surpris de cette séquence de rêve, sans doute la meilleure depuis la création de la concession en 1990. «On savait que l’on connaîtrait un bon début de saison. Plusieurs vétérans revenaient avec l’équipe cette année», lance-t-il au téléphone alors qu’il roulait en direction de Vaudreuil-Dorion.

 

Ses vétérans Joé Dubé, Benjamin Laliberté, Nicolas Dionne et Marc-André Levasseur inscrivent leurs noms sur la feuille de pointage plus souvent qu’à leur tour. Les trois premiers font partie du top 5 des compteurs de la ligue alors que Levasseur est classé 8e. La réputation des Panthères n’est plus à faire à l’attaque. Avec 71 buts comptés, le club occupe aisément la première position à ce chapitre. «Notre équipe est assez reconnue en attaque. Nous avons deux très bonnes lignes et les deux

autres sont aussi très talentueuses», observe M. Hattem.

 

«Plus on gagne, plus les

autres équipes vont vouloir

être meilleures»

Saint-Jérôme a dominé ses adversaires dans les sept premiers matchs de la saison avec des scores spectaculaires tels que 9-3, 9-0 et 8-2. Dans les deux dernières semaines, les rencontres ont été plus âprement disputées. Deux matchs se sont terminés par la marge d’un point. «Plus on gagne, plus les autres équipes vont vouloir être les meilleures lorsqu’ils vont nous affronter», explique Bill Hattem qui remarque que les autres formations ont accueilli récemment des joueurs descendus du junior majeur dans leur rang.

 

La seule ombre au tableau pour Saint-Jérôme: une défaite contre les Montagnards de Sainte-Agathe- l’autre équipe des Laurentides- au compte de 7-4, le 7 septembre.

 

Miser sur la profondeur

Les Panthères n’ont pas trop été affectées par les blessures cette saison. Si la malchance s’acharne sur l’équipe, Saint-Jérôme saura sans doute y faire face. «Avec la profondeur que nous avons, je ne suis pas inquiet. Contre Granby (le 3 octobre), des joueurs réguliers étaient blessés et ça s’est très bien passé», dit le propriétaire.

 

Reste à savoir si les Panthères continueront sur cette belle lancée, eux qui voudront venger leur défaite en finale de la Coupe Napa l’an dernier.

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X