|

Début d'incendie au Manoir Auberge Alpine à Sainte-Adèle

Par Thomas Gallenne

Plus de peur que de mal

Un début d’incendie s’est déclaré sur l’heure du diner au Manoir Auberge Alpine sur le chemin Péladeau, à Sainte-Adèle. Une centaine de personnes ainsi qu’une quinzaine d’employés se trouvaient sur place et ont évacué les lieux rapidement. On ne dénombre aucun blessé.

L’incendie se serait déclaré au sous-sol, au niveau du réservoir d’eau chaude. Rapidement la fumée a envahi l’auberge.

Le directeur adjoint du service de sécurité incendie de la Ville de Sainte-Adèle a été le premier intervenant sur les lieux: «On a reçu l’appel sur notre pagette à 12h49. À mon arrivée à l’auberge, il y avait de la fumée au 1er étage, et l’évacuation était en cours. Le propriétaire m’a amené directement au sous-sol, à la salle des réservoirs d’eau. Là, j’ai pu constaté qu’il y avait de la fumée et des flammes apparentes qui provenaient d’une des bouilloires. Le système était défectueux», raconte Stéphane Lavallée.

Les pompiers ont donc suivi le protocole, en utilisant un tuyau d’arrosage pour l’extinction de l’incendie.

 

Deux groupes de l’âge d’or

«Il y avait beaucoup de fumée dans le hall. On a évacué les hôtes par l’arrière», raconte Magalie Vilaire, réceptionniste au Manoir Auberge Alpine.

Quelques personnes âgées ont ressenti un malaise. Sur place, l’équipe de pompiers de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson et de Morin-Heights qui ont une formation de premier répondant, ont apporté les premiers soins aux personnes le nécessitant. Deux ambulances ont été appelées. Une personne a été conduite au centre hospitalier de Saint-Jérôme pour un léger malaise. Cette dernière a reçu son congé de l’hôpital le jour même.

L’auberge recevait deux groupes de l’âge d’or, un provenant de Lac-Mégantic, un autre de Saint-Hyacinthe, totalisant une centaine de personnes. Les deux groupes étaient arrivés le mardi 2 décembre et repartaient le jeudi.

«On était tous en train de manger quand le propriétaire de l’auberge est venu nous demander d’évacuer. Ça s’est fait très vite et dans le calme», raconte Ronald Cayouette, membre du Club de l’âge d’or de Saint-Hyacinthe.

Les personnes âgées ont attendu presque une heure dans le stationnement extérieur dans le froid avec leurs bagages. L’auberge a fourni des couvertures à ceux qui le demandaient. Un autobus «Sécurité et réconfort» est arrivé à 14 heures et plusieurs personnes sont montées à l’intérieur pour se réchauffer.

Les pompiers de Sainte-Adèle ont reçu l’appui de ceux de Sainte-Marguerite-du Lac-Masson, de Val-Morin, de Saint-Sauveur – Piedmont et Morin-Heights, selon le protocole d’entraide entre municipalités. Au total, 13 véhicules d’intervention ont été dépêchés sur les lieux.

La Sureté du Québec a dû contrôler la circulation sur la route 370 (Chemin Pierre-Péladeau), à hauteur du Manoir Auberge Alpine.

 

Le Manoir Auberge Alpine de nouveau en opération

Suite à l’intervention des services incendies, la direction du Manoir a procédé au remplacement du réservoir d’eau défectueux et au nettoyage complet des lieux. «On a même filtré l’air», a précisé Mme Vilaire, qui a confirmé que le Manoir avait accueilli de nouveaux clients ce vendredi, 18 heures après l’événement qui aura provoqué plus de peur que de mal.

 

Rappelons qu’après plusieurs années de fermeture, le Manoir Auberge Alpine avait rouvert ses portes le 15 août dernier.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.