pub de recyclage
(Photo : Deposit photo )
|

Décision du conseil

Par Production Accès

 
Décisions du Conseil de presse du Québec du 6 avril 2020 D2019-03-043 / https://conseildepresse.qc.ca/decisions/d2019-03-043/: Il rejette le grief de retrait d’un commentaire mais retient la plainte de Martin Verronneau contre la journaliste Dyane Bouthillette et le Journal Accès concernant le grief d’informations inexactes. Toutefois, considérant que l’inexactitude est liée au processus de consultation de la population relativement au coût lié au projet de parc, et non à la nature du débat lui-même, le Conseil est d’avis qu’elle ne nuit pas à la compréhension du sujet. Il estime donc qu’il s’agit d’un manquement mineur et ne blâme pas les mis en cause. Il rejette le grief de retrait d’un commentaire.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

2 Comments

  1. M. Verronneau

    Le 8e paragraphe est le plus important: « Considérant qu’un citoyen pourrait être contre le règlement d’emprunt, mais pour l’aménagement du parc, le Conseil estime que la journaliste a manqué d’exactitude en associant le référendum à la réalisation du projet du Parc du Mont Loup-Garou. Il ajoute que le nombre requis de signatures ne concerne pas le blocage du projet de parc, mais plutôt la tenue d’un référendum concernant le financement du projet, et estime que les propos de la mairesse auraient dû être nuancés par la journaliste. » Pour ma part, ce n’était pas seulement le financement mais d’inclure une possibilité d’EXPROPRIATION dans un règlement d’emprunt que je trouvais et trouve toujours innaceptable.

    Reply
  2. Pierre Lafond

    Bravo Madame Pilote.
    On peut se rendre compte de toute votre objectivité dans ce projet de Parc Garolou de votre amie la mairesse Brière.
    Et que dire de votre nouvelle annonçant la suspension du seul conseiller municipal de l’opposition pour une durée de 45 jours , alors que le tout est en Cour d’appel.
    Quel manque de professionnalisme de votre part , une petite mise au point du bout des lèvres 👄, sans vous excuser le moindrement pour tous les inconvénients et l’atteinte à mon image politique que vous avez volontairement salie.
    On s’ennuie de Monsieur Gallenne qui respectait le principe de s’assurer d’aller chercher les deux côtés de la médaille 🏅.
    Audi alteram Partem
    Faire du journalisme de la sorte est une vraie honte pour la profession.
    Un journal qui se dit indépendant et qui est au service du pouvoir en place .
    Ne mords jamais la main qui te nourrit, une belle devise pour une journaliste chevronnée.
    J’attends toujours votre rétractation en première page du journal et des excuses, en souhaitant que vous laissiez mon commentaire présent.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Août