Demande d’un règlement qui interdit les feux à ciel ouvert à Sainte-Anne-des-Lacs

Demande d’un règlement qui interdit les feux à ciel ouvert à Sainte-Anne-des-Lacs
Journal Accès
Actualité

LETTRE OUVERTE

Hôtel de ville de Sainte-Anne-des-Lacs, Québec

Madame,

Je vous demande de voter un règlement interdisant les feux à ciel ouvert étant donné que votre Service de la sécurité recommande de ne pas en faire, et ce, même dans un baril pour éviter les incendies et le Service de l’environnement de disposer les déchets végétaux dans un secteur boisé comme engrais naturel au lieu de les brûler.

Au printemps dernier, alors qu’une centaine de feux sévissaient au Québec, plusieurs citoyens entretenaient des feux à ciel ouvert par grands vents malgré l’interdiction de la SOPFEU, et ce, dans une municipalité qui, à cause de ses multiples culs-de-sac et accès très limités, risque fortement de devenir un jour ou l’autre une meurtrière souricière si ce comportement demeure toléré.

Puisque de toute évidence la Ville n’a pas la volonté ni l’intention de voir à ce que les feux à ciel ouvert respectent en tout temps les normes de sécurité, elle doit logiquement les interdire. De plus, ces feux polluent l’air que nous respirons par leur boucane malodorante et d’invisibles particules cancérigènes transportées au gré des vents qui sont nocives pour la santé selon l’Association pulmonaire du Québec.

Même s’il existe le règlement SQ 301-2012 Nuisance (fumée, odeur…), la plupart de ceux qui en sont incommodés ne feront pas intervenir la Sûreté du Québec pour s’éviter une chicane de voisins, d’où la pertinence d’un règlement qui ferait en sorte que le seul fait de faire un feu à ciel ouvert devienne une infraction sanctionnée par une amende, et ce, sans qu’un policier ait à se rendre au domicile du ou des dénonciateurs par souci de confidentialité.

Considérant que vous avez fait déplacer le site de la tour de transmission vers l’arrière de l’hôtel de ville pour préserver la vue de quelques résidents, j’espère que vous répondrez positivement à la demande puisqu’il s’agit de santé et de sécurité de toute la population.

Claude Foisy, résident de Sainte-Anne-des-Lacs

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X