Dernier Droit pour les candidats

Dernier Droit pour les candidats
Thomas Gallenne
Actualité

Campagne électorale à Saint-sauveur

Dimanche dernier, avait lieu le vote par anticipation pour les élections partielles à Saint-Sauveur. Selon le greffier de la Ville, Normand

Patrice, 520 personnes ont voté, sur un total de 8454 personnes inscrites sur les listes électorales, ce qui correspond à un maigre 6%. La campagne ne lèverait donc pas l’intérêt des citoyens?

 

Avec seulement 6% de la population apte à voter ayant fait usage de ses droits, on ne peut pas dire que ce scrutin par anticipation aura suscité l’engouement. Le fait qu’il s’agisse d’élections partielles se déroulant en hiver expliquerait-il ce faible taux de participation? «La dernière partielle remonte à l’époque de Georges

Filion, se souvient M. Patrice. Il y avait eu cette fois aux alentours de 43% des gens qui avaient voté, mais c’était pour le poste de maire.»

 

Une ambiance bon enfant

Par ce beau dimanche, les trois candidats étaient présents dans la salle de scrutin. Ils ont profité de l’occasion pour saluer les électeurs venus voter à la salle du conseil, à l’hôtel-de-ville de Saint-Sauveur, selon la tradition de la «haie d’honneur». «Tout le monde était là, c’était très cordial et il n’y a eu aucun incident», a déclaré le chef du parti Renouveau Saint-Sauveur, Michel Kieffer.

 

De son côté, le candidat Yvon Pelletier a bien apprécié cette journée. «De l’ouverture du bureau de vote jusqu’au milieu d’après-midi, ça a pas mal roulé», fait-il remarquer.

 

Même son de cloche chez Luc Leblanc: «C’était une belle journée dehors. D’après les gens, on parle quand même d’une bonne participation. En tout cas, j’ai eu de bons commentaires. Il n’y a pas eu de file d’attente; les gens étaient courtois.»

 

Dernier droit

Il reste la semaine aux candidats pour convaincre les électeurs d’aller voter, et pour eux si possible. Ils se disent tous confiants et semblent bien motivés pour remporter le siège de conseiller.

 

M. Leblanc a pris congé de son travail pour la semaine, afin de la consacrer à sa campagne: «Je vais faire du porte-à-porte et rencontrer des groupes de citoyens», précise-t-il. Pour sa part, Keith Kubeck annonce – de concert avec son chef de parti – qu’une consultation en ligne va être lancée cette semaine. «Les questions seront mises en ligne dès mardi midi», précise M. Kieffer (voir encadré).

 

«Le climat est bon dans l’ensemble, relate

M. Pelletier. Après la distribution par la poste de mes pamphlets, j’ai distribué des accroches-porte ces derniers jours et je publie une lettre ouverte cette semaine. Ça fait partie d’une campagne nouveau genre. J’ai fait le choix de ne pas mettre de pancartes électorales.» M. Pelletier qui a la ferme intention de se présenter au poste de maire à l’automne prochain reconnaît que cette partielle sera un test: «C’est sûr que si je prends une volée, je vais reconsidérer ma décision de me présenter comme maire. J’ai quand même un orgueil! Mais d’après moi, ça va bien se passer.»

 

À la fermeture des bureaux de vote, les cinq boîtes contenant les bulletins ont été scellées et placées en lieux sûrs.

 

Ces bulletins s’ajouteront à ceux contenus dans les 18 autres boîtes qui serviront lors de l’élection partielle le 17 février prochain de 10h à 20h au Chalet Pauline-Vanier. «Le recensement des bulletins se fera au Chalet, et les résultats seront retranscrits sur un tableau dans la salle du conseil à l’hôtel de ville», précise M. Patrice. La salle sera accessible au public.

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Actualité

X