pub de recyclage
(Photo : Archives)
|

Des ressources pour éviter la rue

Par Simon Cordeau

À l’approche du jour du déménagement, Centraide Laurentides a octroyé 5 000 $ à la MRC des Pays-d’en-Haut pour un Fonds d’urgence logement. Les organismes communautaires pourront utiliser cet argent pour soutenir les ménages, les personnes en situation d’itinérance ou celles qui risque de le devenir.

« Nous, on travaille beaucoup avec les organismes communautaires sur le territoire. […] On a privilégié l’approche des gens sur le terrain », explique Jackline Williams, directrice générale de la MRC. Elle invite ceux qui ont besoin d’aide à communiquer avec un organisme local.

« On s’adresse beaucoup aux propriétaires qui auraient des logements qui se libéreraient. Mais malheureusement, on n’a pas beaucoup d’appels », admet Mme Williams.

Réflexions en cours

En février dernier, la MRC a formé un comité pour s’attaquer à la crise du logement. « Il n’y a pas juste le logement abordable. L’accès à la propriété nous interpelle aussi. Ce sont des dossiers complexes. »

Parmi les réflexions du comité, Mme Williams souligne une révision du schéma d’aménagement, des allègements règlementaires, et une plus grande convergence des dossiers et des partenaires. Elle admet cependant que, vu l’ampleur des problématiques, les solutions arriveront à moyen terme. « Les gens sont tous au fait et préoccupés de la situation. »

Un centre d’appels

Plus au sud, les comités de cellule de crise en logement de la Ville de Mirabel et de la MRC de La Rivière-du-Nord ont uni leurs ressources. Un centre d’appels pour aider les ménages qui risquent de se retrouver à la rue le 1er juillet est maintenant disponible, au 579-368-1208.

« C’est pour assurer un filet social. Dans les années passées, les intervenants dans la rue ont constaté que les gens qui se retrouvent sans logement n’ont pas l’expérience de la rue. Ils ne savent pas quoi faire. Ils sont désemparés. Donc c’est vraiment une réponse d’urgence », explique Anick Lorrain, directrice de la Corporation de développement communautaire (CDC) de Mirabel.

Toutefois, le centre d’appels ne pourra pas offrir de logements, précise Mme Lorrain. « Il n’y en a pas de disponibles dans Mirabel et dans Rivière-du-Nord. » Elle indique que, dans les villes couvertes par le service, le taux d’inoccupation se situe entre 0,6 et 0,2 %. « Partout dans les Laurentides, c’est pas mal les mêmes chiffres. Toutes les MRC sont en bas de 1 %. »

Cependant, les besoins précis sont difficiles à évaluer. Le centre d’appels aidera aussi à chiffrer et à identifier les besoins dans la région. 

« L’année passée, on a reçu 70 appels juste pour Mirabel de gens qui avaient besoin d’aide. »

Les propriétaires qui ont des logements disponibles pour le 1er juillet sont invités à communiquer avec la MRC des Pays-d’en-haut au 450 229-6637, poste 0,
ou par courriel au regroupementpdh@gmail.com.

Les jeunes entre 16 et 30 ans peuvent communiquer avec l’Accueil communautaire jeunesse Le Labyrinthe. Contactez Mathieu Harkins au 450 229-4848
ou au acj_laby@hotmail.com.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Août