Des sous noirs au profit de la Soupe populaire

Des sous noirs au profit de la Soupe populaire
Thomas Gallenne
Actualité

Manger santé

Suite à la mise hors service des pièces de un cent par les banques canadiennes, des commerçants de Saint-Sauveur ont eu l’idée de donner une «dernière vie», à ces petites pièces de nickel.

 

Paul Gervais et Anne-Marie Béliveau, propriétaires du restaurant-épicerie fine Manger Santé de Saint-Sauveur ont eu cette idée géniale de donner un ultime regain d’intérêt pour le sou noir. En effet, ils invitent les commerçants de la région à leur emboiter le pas pour amasser les pièces de « 1 sou », afin de les remettre à la Soupe populaire… Une belle action de solidarité qui vaut son pesant… d’or!

 

Le saviez-vous?

La pièce de un cent contient 94% d’acier,  4,5% de cuivre et 1,5% de nickel. Le premier cent canadien a été frappé en 1858 et avait un diamètre de 25,4 millimètres (1,00 po) et un poids de 4,54 grammes (0,160 oz). Le retrait du sou noir a débuté le 4 février dernier.

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X