Deux filles, un journal….

Deux filles, un journal….
Thomas Gallenne
Actualité

Entrevue avec Josée Pilotte et Mary-Josée Gladu, coéditrices et cofondatrices du journal Accès

Mary-Josée, Josée, votre journal fête ses 17 ans. Ça représente quoi pour vous? Quand vous regardez le chemin parcouru de votre journal, que ressentez-vous?

Mary-Josée Gladu – Je suis fière de voir ce que le journal est devenu. Je pense qu’Accès est un journal crédible, sérieux et qu’il est reconnu comme tel. Je ressens aussi beaucoup de fierté d’avoir su maintenir une équipe fidèle, stable, attachée au journal, et ce depuis plusieurs années.

Josée Pilotte – Pour moi ça représente beaucoup de labeur, de passion, de conviction, de résilience, de déception aussi mais surtout beaucoup de joie!

Et si c’était à refaire, le feriez-vous de la même manière?

JP – Je ne vois pas ce qu’on aurait pu changer dans notre parcours. À chaque étape, à chaque évolution, on y a toujours cru… Je pense qu’on a toujours suivi nos intuitions et notre passion et on a foncé. Je pense qu’on ne peut pas être déçu ni regretter quoi que ce soit quand on agit ainsi.

Aujourd’hui, comment percevez-vous votre journal?

JP – Je pense que notre journal est plus posé, plus confiant en sa valeur et ses convictions profondes. On fait partie intégrante de notre communauté, on reflète ses valeurs.

Et je trouve important que nos valeurs transparaissent dans notre journal. Je pense qu’on a en main un journal intel- ligent, qui nous permet de réfléchir, de pouvoir discuter. Au travers de mon journal, j’ai l’impression de participer activement dans ma communauté, en suscitant la réflexion et le débat.

On s’est remis beaucoup en question durant ces 17 ans: on est passé à travers une gamme d’émotions pour faire notre place dans ce milieu-là. Aujourd’hui, personnellement, j’ai plus de maturité, je suis capable de m’auto critiquer.

Je pense aussi avoir conservé mon œil critique. Mais plus que jamais, j’ai le goût de faire un journal qui me ressemble. Et l’une des raisons pour lesquelles je continue, c’est parce que je crois profondément que mon journal touche les gens, les fait réfléchir, et qu’on fait bien humblement une petite différence.

MJG – Je le vois mature et qui continue à évoluer. Je le trouve complet, intelli- gent, avec une belle signature graphique. On est sur la coche! Même si je suis consciente qu’il y a toujours place à amélioration…

Et que nous promet l’avenir?

MJG – Le prochain grand changement à venir sera l’implantation d’un nouveau système informatique d’édition et de mise en ligne de nouvelles plateformes, en juin prochain. Ce système sera un tournant majeur pour Accès et les hebdos régionaux indépendants au Québec en général, puisqu’il va redéfinir notre façon de faire un journal.

Maintenant, avec les bouleversements que connaissent le monde des médias papiers, les hebdomadaires régionaux seront d’autant plus pertinents et néces- saires pour maintenir la couverture de l’actualité qui touche nos communautés. Et les études démontrent que les gens demeurent attachés à leur journal local.

JP – On va continuer à croire qu’un journal indépendant comme le nôtre a sa place, ici dans notre région. Et on va continuer à se réinventer.

En terminant, que souhaitez- vous au journal Accès?

JP – On lui souhaite de continuer, d’être capable de vivre en utilisant son énergie créative. C’est ce que je nous souhaite, à mon équipe et à moi comme éditrice. Je suis entourée de gens bourrés de talent et je veux qu’on utilise notre plein potentiel de création.

Tant que j’aurai la flamme, tant que je vais y croire, on sera là!

Enfin, le marché nous pousse à nous mettre à la page des nouvelles technologies et je crois qu’on va réussir a surprendre encore une fois nos lecteurs en leur offrant un journal qui colle à la réalité de nos communautés, autant dans sa version papier qu’électronique.

*** *** ***

Un gros merci au cinéma Pine

Le journal Accès et toute son équipe tient à remercier chaleureusement

Tom Fermanian, propriétaire du cinéma Pine à Sainte-Adèle qui nous a ouvert généreusement ses portes afin de nous permettre de réaliser une séance de photos dont on se souviendra longtemps! 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Actualité

X