Deux lauréates laurentiennes

Deux lauréates laurentiennes
Journal Accès
Actualité

Chapeau, les filles!

Il y a un mois, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport a rendu hommage à 58 jeunes femmes dans le cadre du concours Chapeau, les filles!… dont deux Laurentiennes!

Le concours a été mis sur pied il y a 16 ans par le MELS pour récompenser des filles qui osent sortir des sentiers battus et qui choisissent de s’inscrire dans des programmes qui mènent à des métiers ou des carrières traditionnellement masculins.

L’une d’entre elles habite Mont-Tremblant: Jessica Léveillé, et elle étudie en Génie mécanique à l’Université Concordia. Elle a conçu une navette spatiale en bâtonnets K’Nex de 11 mètres de haut! «Ce projet a donné beaucoup de visibilité aux femmes se destinant à une carrière en génie, se félicite-t-elle. J’ai réussi à former une équipe de 70 bénévoles – étudiants mais surtout étudiantes – qui a attiré l’attention de nombreux passants et médias.»

 

Deux chaînes de télé – CTV et Discovery Channel – se sont même déplacées pour filmer sa navette. Présidente de Women in Engineering, une société étudiante de l’Université Concordia, Jessica tient à faire passer son message au plus grand nombre: les femmes ingénieures ont beau être en petit nombre, elles accomplissent de grandes choses!

 

L’autre récipiendaire est Cynthia Cuillerier, de Laval, qui a choisi une voie de formation non-traditionnelle, le Soudage-montage: «Choisir un métier non traditionnel, c’est une affaire de cœur et non de peur». Tel est le message que Cynthia Cuillerier veut communiquer à celles qui redoutent de se lancer. «Les aptitudes et qualités requises n’ont rien à voir avec le genre féminin ou masculin, dit-elle. Je n’ai pas eu besoin de changer quoi que ce soit chez moi pour développer les mêmes compétences que mes collègues masculins.»

 

En plus des 12 prix offerts par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, dont le prix Relève remis conjointement avec le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, les 58 lauréates se sont partagé une quarantaine de prix, parmi lesquels des stages et des séjours à l’étranger, grâce à la générosité des nombreux partenaires du concours… L’important travail de mentorat a également été souligné par la remise de prix à deux membres du personnel scolaire ainsi qu’à une ancienne lauréate, devenue cybermentore.

 

Dans un message à l’ensemble des participantes, la porte-parole de l’événement, l’humoriste et femme d’affaires Marie-Lise Pilote, a souligné leur influence positive auprès des jeunes sur le plan de la persévérance: «Vous êtes des modèles, non seulement pour les jeunes femmes, mais aussi pour les jeunes hommes, puisque vous avez persévéré et obtenu ce que vous recherchiez», a-t-elle déclaré. «Que vous soyez lauréates ou participantes, vous êtes des gagnantes», a-t-elle ajouté.

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X