DIZZY FINGERS

DIZZY FINGERS
Journal Accès
Actualité

Les doigts étourdissants de Sylvain-Claude Filion

Collaborateur de la première heure à notre supplément mensuel Accès eXtra, Sylvain-Claude Filion nous surprend en révélant ses talents de pianiste.

Dans les Laurentides, il est surtout connu pour avoir été columnist dans le journal La Vallée pendant plusieurs années, puis, pour avoir été le maître d’œuvre du succès d’un magazine bien connu des Laurentides. C’est oublier qu’il rame depuis trois décennies dans le merveilleux monde de la culture et des médias.

 

«C’est vrai que comme pianiste, je n’ai pas performé sur scène depuis presque 30 ans, confie-t-il. Mes derniers spectacles remontent aux années 80, comme arrangeur-accompagnateur et pour mon spectacle solo au restaurant-théâtre La Licorne à Montréal».

 

Sylvain-Claude Filion a aussi été lauréat aux 22e Grands Prix de la Culture des Laurentides il y a quelques mois. «Mais cela n’a rien à voir, précise-t-il. On m’a récompensé pour ma promotion de l’histoire et du patrimoine, via des chroniques qui ont disparu ensuite parce que les éditeurs de Flèche Mag n’aimaient pas ça».

 

Un spectacle particulier

En juillet dernier, Filion a renoué avec le piano dans le cadre de concerts privés. Ceci a attiré l’attention de Productions Camille qui l’a invité à se produire sur la scène intime du Tavernak. «J’en dois une à Sébastien DeFrancesco, un ami de longue date, qui croit en moi. En fait, je ne prévoyais pas remonter sur scène.

 

Ma dernière expérience remonte au début des années 90, alors que je présentais des numéros d’humour aux Lundis Juste pour rire… une carrière éphémère!» souligne-t-il en riant.

 

Il attire l’attention avec un répertoire peu exploité: la musique des années 20 à 50. «La période romantique américaine est peu connue, explique-t-il. C’est plus que des torch songs, c’est aussi la naissance du swing, du boogie-woogie. Je sais que mon style risque de détonner dans un bar, mais je crois qu’il y a un public pour ça».

 

Et pourquoi baptiser le spectacle Dizzy Fingers? «C’est le titre de ma pièce fétiche, un ragtime hystérique qui date de 1923. Je pourrais jouer seulement des standards, mais je préfère faire découvrir aux gens des pièces moins connues. L’important, c’est de passer un bon moment, non?»

 

DIZZY FINGERS

Sylvain-Claude Filion au piano

Au Tavernak (Promenades Sainte-Adèle)

Vendredi 21 septembre, 21h30

 

Renseignements et billets: 450 745-1716 ou 514 346-4452

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X