FEMME DU MOIS Michèle Méthot

FEMME DU MOIS Michèle Méthot
Martine Laval
Actualité

Ambassadrice musicale

Michèle Méthot est la

propriétaire du nouveau bistro-show L’Ange Vagabond à l’entrée du village de Saint-Adolphe d’Howard.

 

Arrivée de Montréal où elle a travaillé dans le milieu culturel pendant 25 ans, elle établit ses pénates dans les Laurentides. La maison que son chum

Daniel Langlois lui a fait découvrir et dans laquelle ils demeurent tous les deux à présent, l’inspire. La presque centenaire a de l’histoire, du vécu. Ses

murs sont imprégnés de souvenirs, de discussions, de musique. Elle fut le Café

des artistes à une époque, sera-t-elle désormais le

bistro-show du village et le tremplin des artistes émergents d’ici?

 

Dévouée à sa passion

En s’éloignant de la grand’ville, celle qui a mis sa créativité au service de la scène musicale indépendante et francophone de Montréal en tant qu’agente d’artistes, disquaire (Les anges vagabonds sur la rue Mont-Royal, c’est elle) et organisatrice d’événements, voulait prendre du recul afin de rebondir d’une autre façon.

Celle qui pendant des années a encouragé les artistes émergents en leur consacrant les vitrines de son magasin de disques, en montant un comptoir de leurs produits lors de spectacles, en organisant des performances inusitées suscitant l’attention des médias, sent maintenant qu’un tournant s’opère. Au cours des dernières années de son aventure artistique montréalaise, la passionnée de musique s’était mise à organiser des soirées de financement, les «Cabarets célestes», qui sont rapidement devenus très populaires.

 

«C’était un beau défi de marier tous ces groupes et leurs différents publics. Malgré le peu de moyens, la participation était géniale et tous les artistes

acceptaient immédiatement d’en faire partie» se rappelle-t-elle.

 

Quand ses «Anges vagabonds» ont fermé boutique bien malgré elle, Michèle aimait tant organiser de tels «mariages» qu’elle a continué de le faire. Elle s’est alors mise à proposer les «Duos de l’ange» où elle jumelait des artistes qui ne se connaissaient pas ou n’avaient jamais joué ensemble. Les paires créatives inusitées ont eu un beau succès et les soirées ont migré du bar le Cheval blanc, à la salle de spectacle le Divan orange. Les «Duos de Méthot» ont aussi été intégrés à la programmation du festival Coup de cœur francophone. «J’ai toujours aimé les événements uniques, les spectacles que l’on ne reverra jamais.»

 

Le vent tourne

À la fois emballée et émue par la tournure inattendue des événements depuis son départ de la ville et son arrivée au village, Michèle suit la pulsion qu’elle ressent pour le début de cette cinquième décennie de sa vie.

 

Faire la promotion des musiciens locaux et imaginer des contextes de diffusion hors normes pour les faire découvrir fut un trip extraordinaire pour Michèle, mais c’est différemment qu’elle envisage de faire les choses dorénavant. «J’ai envie de convertir la place en mini-centre culturel, une sorte de petit musée de la scène locale, décrit-elle en parlant de L’Ange Vagabond de Saint-Adolphe d’Howard. Inviter des artistes à venir se produire sous mon propre toit, diffuser la musique indépendante, organiser des happenings originaux, organiser des spectacles intimes, demeure un réel bonheur. J’imagine aussi louer la salle pour des tournages, donner accès à toutes mes archives de la scène musicale des années 2000-2006. Je ne peux pas laisser dormir indéfiniment tous ces trésors et pièces de collection. J’ai envie de les partager.»

Une ambassadrice musicale

Michèle Méthot ne tirera donc pas sa révérence tout de suite. Elle a encore une mission à accomplir, une passion à assouvir.

 

Un petit bar de village charmant avec terrasse autour de la maison, les gens viennent à L’Ange Vagabond se rencontrer, prendre un verre, une p’tite bouchée, écouter un bon show dans l’intimité du bar à l’ambiance chaleureuse. Les artistes désormais «émergés» viennent se produire sous son toit; à d’autres émergents, elle donnera la chance de se faire connaître… nous découvrirons bien comment.

 

Artistes des Laurentides, à vos instruments, à vos micros! L’ange gardien de la création québécoise, L’Ange Vagabond, l’ambassadrice musicale Michèle Méthot a élu domicile chez nous.

 

Programmation, infos, réservations: 819-714-0213 ou  www.facebook.com/langevagabond.

 

L’Ange Vagabond

1818, ch. du Village

St-Adolphe d’Howard

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X