Incendie sur la rue Principale

Incendie sur la rue Principale
Thomas Gallenne
Actualité

Saint-Sauveur

Un incendie s’est déclaré dans une bâtisse commerciale au 268 rue principale à Saint-Sauveur, dans la nuit de jeudi à vendredi. Le dossier est présentement entre les mains des enquêteurs de la Sureté du Québec.

 

Selon le directeur du service incendie de la Ville de Saint-Sauveur, Gérald Plante, l’incendie s’est déclaré à 2h15 du matin vendredi dernier dans la boutique Buck située à l’étage supérieur d’une bâtisse centenaire et maintes fois rénovée. Le sinistre a nécessité l’intervention d’une trentaine de pompiers, avec l’appui d’équipes de Morin-Heights et de Sainte-Adèle. «C’est la procédure habituelle pour maîtriser un incendie en centre-ville, afin d’empêcher la propagation du feu aux autres immeubles explique M. Plante. Et contrairement à ce que je me fais dire souvent, on ne peut pas laisser brûler le bâtiment. Il faut contrôler l’incendie.» L’intervention a nécessité pas moins de 70 bombonnes d’air, ce qui témoigne de la force du sinistre. «On a eu une problématique au niveau de la toiture, raconte Gérald Plante. L’arrière du bâtiment comprenait un toit à pignon reconstruit sur un toit plat goudronné. On a eu de la difficulté à accéder aux combles et ainsi à ventiler la toiture pour faire sortir les gaz et la chaleur.»

Existe-t-il une réglementation municipale ou nationale concernant la réfection des toits selon ces normes de sécurité incendie?

M. Plante n’a pas souhaité commenter. Les pompiers ont eu le temps de protéger le plus possible les équipements du commerce situé au sous-sol, avec des bâches de plastique.

 

Vitrerie du Village bientôt en opération

Si la boutique Buck à l’étage a subit une perte totale, le commerce Vitrerie du Village de

Marcel Lareau qui était établi au sous-sol de la bâtisse depuis 25 ans va reprendre ses opérations dans de nouveaux locaux. «C’est temporaire, mais on se réinstalle dans un entrepôt neuf au 2385, chemin Jean-Adam, à Saint-Sauveur, proche des entrepôts de Rona Dagenais, précise M. Lareau. On a beaucoup de stock qu’on a été capable de récupérer, comme la machinerie mais il y a quand même beaucoup de perte.» Ce dernier a envoyé ses ordinateurs au nettoyage et attend de savoir si ses données seront récupérables.

On peut le joindre toujours au même numéro soit le 450-227-1213.

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Actualité

X