La Diva aux pieds nus à la Place des Arts

La Diva aux pieds nus à la Place des Arts
Martine Laval
Actualité

Il n’y a que sous la direction de Desneiges Simard que de telles «odyssées enfantines» se vivent! En novembre dernier, à l’église de Saint-Sauveur, Desneiges Simard la remarquable avocate et médiatrice sauveroise, a fait chanter son chœur d’enfants avec la divine soprano italienne de renommée internationale, Giorgia Fumanti, résidente de Sainte-Anne-des-Lacs.

 

Le 19 avril, Giorgia Fumanti relève de nouveau le défi et fait vivre une expérience grandiose à ses 29 enfants, en les menant jusqu’au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts pour accompagner  «La Diva aux pieds nus» – comme je la surnomme depuis que j’ai constaté qu’elle ne supportait pas longtemps d’être chaussée sur scène – dans la première représentation de sa tournée québécoise.

 

Un triomphe! Voilà ce qu’a vécu le Choeur des jeunes de Saint-Sauveur dans la salle remplie à pleine capacité, en cette soirée de la grande rentrée montréalaise de cette chanteuse à la voix d’or.

 

C’est assise sur une magnifique lune suspendue au-dessus de la scène, que Giorgia Fumanti nous apparait au lever du rideau, pour nous chanter Dream a dream.

Sous une pluie de pétales de roses, de sable argenté ou de plumes blanches, la beauté angélique nous a dévoilé son répertoire d’un son pur et cristallin tout au long de la soirée. Une ovation n’attendait pas l’autre, tant le public était ému et touché par chacune de ses interprétations. Son Ave Maria chanté acappella a empli la salle d’une énergie d’amour et de lumière à faire pleurer d’intensité; Jean-Pierre Ferland eut été fier d’entendre la version italienne de son Un peu plus haut chanté de ce timbre clair et puissant.

 

Toute menue en son corps mais géante en son coeur, Giorgia Fumanti nous a aimantés pendant deux heures, tant son intensité, son magnétisme et son charisme opèrent à tout coup. Qu’elle chante ou qu’elle parle, elle est savoureuse de simplicité, d’humour et de générosité. Malgré sa montée vers la gloire, elle demeure près de son public pour lequel elle chante de toute son âme.

 

La Diva d’une grande beauté, a changé quatre fois de robe, apparaissant toujours plus belle d’une fois à l’autre, mais finissant toujours par se retrouver… pieds nus. Elle danse, elle descend de scène et se promène dans les allées, touchant ses admirateurs, atteignant tous et chacun en plein coeur avec ses propos emprunts de gentillesse, de chaleur et d’humour, racontés d’un charmant accent italien.

 

«Je suis venue au monde en Italie, lance-t-elle, mais je suis née professionnellement ici, au Québec.»

 

Giorgia Fumanti: «La Princesse de Sainte-Anne-des Lacs», «La Diva aux pieds nus», la soprano italienne de renommée internationale au répertoire qu’on reconnait bien, a offert un spectacle enchanteur, dans une ambiance d’une extrême chaleur. Accompagnée de ses musiciens sous la direction de Vito Di Salvo, du choeur d’adultes La Voix des moulins de Terrebonne, de ses petits anges du Choeur des jeunes de Saint-Sauveur qu’elle a voulu pieds nus comme elle, et même de sa petite Crystal âgée d’à peine 3 ans, elle a répandu amour, générosité et lumière, dans une salle pleine à craquer.

Les enfants, les quelques mamans qui les accompagnaient et Desneiges Simard qui les dirigeait, ont été émerveillés et n’oublieront jamais la magie de ce spectacle dont ils ont été le centre d’attraction, le temps de quelques mélodies.

Quel beau cadeau que d’assister à un spectacle de Giorgia Fumanti!

Sa tournée québécoise ne fait que commencer. Je vous souhaite un tel plaisir!

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X