pub de recyclage
Mega menu
|

La Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut vend sa bâtisse

Par Production Accès

La Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut a annoncé la vente de la bâtisse de la Clinique médicale de Sainte-Adèle à Dre Geneviève Gauthier et Dr Philippe Melanson qui sont déjà propriétaires et gestionnaires de la Clinique.

« Cette vente pose le voile sur un dossier prioritaire pour la Fondation, mentionne le président Michel Rochon. « Lorsque nous avions sauvé la Clinique d’une fermeture certaine en septembre 2018, notre objectif était d’en assurer la pérennité et nous y voilà car l’établissement de santé est voué à un avenir fort prometteur. »

Les Drs Gauthier et Melanson ont l’intention de transformer l’endroit afin d’offrir un maximum de services et d’équipements de santé à la population des Pays-d’en-Haut. Ils ont déjà amorcé un virage tangible depuis leur arrivée et ceci n’est qu’un début.

« Nous voulons redonner ses lettres de noblesse à notre Clinique-GMF afin qu’elle devienne une référence dans le domaine de la santé, un peu comme celle de Saint-Donat qui est souvent citée en exemple », indiquent les deux dynamiques jeunes médecins.

Mission accomplie

Selon la Fondation médicale, il était impératif de conserver cet établissement de santé qui offre des services à plusieurs milliers de personnes. Il aurait été notamment catastrophique que plus de 15 000 patients perdent leur médecin de famille, ajoute la fondation.

« Nous sommes vraiment satisfaits car on a trouvé les personnes idéales pour diriger la Clinique et la rendre plus attractive et efficace. De plus, la Fondation a réalisé des profits qui seront réinvestis dans les municipalités des Pays-d’en-Haut », souligne le directeur général de la Fondation Daniel Desjardins.

Les profits de plus de 500 000$ seront investis pour la santé de gens de la région. « C’est toute la population qui est gagnante car elle comptera sur une Clinique de haute qualité et sur des services et équipements de proximité augmentés et améliorés. On ne pouvait espérer un meilleur scénario », termine Daniel Desjardins.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. SYLVAIN

    ,,,,,,,,,,je trouve trèe pertinent pour ces deux jeunes médecins en début de profession de s’impliquer encore davantage dans cet immeuble et ‘NOTRE’ secteur mais encore bien plus surpris qu’il y fut ‘OBLIGATOIRE’ de la part de M. Michel Rochon avec son entourage « ..de sauver in extremis » cet immeuble ET « »SA VOCATION « » depuis son érection / construction par le vénéré médecin M. NORMAND VERMETTE puis , en suite par M. ALAIN OUIMET (aussi médecin ) lequel mettait fin à cet essentiel lot de services aux grands désespoirs des résidents ……pour quitter la profession aux fins de jouir de ses actifs comme un condo et une remorque de type ‘fifth wheel’ en Floride ..

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.