La grande séduction

La grande séduction
Journal Accès
Actualité

Marc St-Germain, candidat du Parti vert du Québec (PVQ) dans le comté de Bertrand dit n’avoir pas ménagé ses efforts durant sa première semaine de campagne électorale, allant jusqu’à faire du porte-à-porte afin de rencontrer personnellement les électeurs à leur domicile.

 

Marc St-Germain a sans doute beaucoup de pain sur la planche, étant donné que son parti démarre loin derrière les autres pour ce qui est des intentions de vote. «Nous sommes un parti de long terme et l’ensemble de nos membres et de nos candidats sont des gens qui préfèrent faire partie d’une structure qui reflète leurs valeurs et leurs convictions» déclare le candidat «Vert».

 

L’éducation: enjeu premier

«En 2010, sachant que des élections seraient déclenchées sous peu, j’ai fermé ma compagnie de construction pour suivre un programme d’études universitaires à Montréal, répond Marc St-Germain lorsque questionné sur les enjeux régionaux. Durant ces deux dernières années, j’ai donc étudié plusieurs sujets et l’un d’entre eux se rapportait à l’économie des régions. Le but final de ma recherche était de trouver des solutions à la problématique économique du Québec dans son ensemble.» Pour la région des Laurentides, il croit que la construction d’un centre d’études universitaires à Sainte-Agathe-des-Monts serait une solution à son développement économique. «Depuis les dix dernières années, les différents dirigeants au pouvoir ont toujours axé l’économie des régions sur le court terme. Cela est moins coûteux et les retombées sont quasi-immédiates. Le problème est que ça ne dure pas», croit-il. M.

St-Germain pense que l’idée de construire une université dans les Laurentides est très bonne car il note que dans la première semaine de campagne, le candidat de la CAQ dans le comté de Labelle lançait la même idée.

 

Bien qu’il en soit à sa première expérience à titre de candidat, Marc St-Germain semblerait déjà reconnu comme un des piliers au sein de cette formation politique. En effet, le chef du PVQ, Claude Sabourin confirme avoir nommé M. St-Germain porte-parole en matière d’Énergie et d’Environnement au sein du cabinet fantôme de son parti.

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X