La tournée de Éco Entreprises Québec s’arrête dans les Laurentides

La tournée de Éco Entreprises Québec s’arrête dans les Laurentides
Journal Accès
Actualité

Afin de bonifier son partenariat avec le monde municipal, Éco Entreprises Québec (ÉEQ) était de passage ce lundi à la MRC des Laurentides pour discuter avec les membres de la Table des préfets de la région. Le financement et les bonnes pratiques à mettre de l’avant pour une collecte sélective municipale plus efficace et plus performante ont été au cœur des discussions.

Accès

«Le taux de récupération des matières recyclables du secteur résidentiel a atteint près de 65% en 2010. À l’occasion de notre tournée régionale, il nous apparaît fort pertinent  de souligner les progrès constants de la collecte sélective des matières recyclables au Québec, a déclaré Maryse Vermette, présidente-directrice générale de ÉEQ. Nous voulons également saisir l’occasion pour informer nos partenaires de la contribution significative et croissante des entreprises visées par le régime de compensation dans le financement des coûts nets des services municipaux de collecte sélective.»

En effet, de 2005 à 2009, 190 millions de dollars ont été versés par l’industrie aux organismes municipaux. Pour les années 2010 et 2011, un montant de 185 millions de dollars sera versé pour un grand total de 375 millions de dollars. L’an passé, plus de 3.5 millions de dollars ont été versés à la région des Laurentides en compensation des coûts nets de collecte sélective.

Notons que la part de financement des services municipaux de la collecte sélective fournie par les entreprises et organisations mettant sur le marché québécois des contenants, emballages et imprimés augmente progressivement, passant de 50% pour l’année 2009, à 70% pour 2010, pour atteindre jusqu’à 100% du financement des coûts nets pour 2013.

 

«C’est connu: la bonne communication est à la base du succès. C’est pourquoi nous souhaitons travailler en collaboration avec les organismes municipaux afin d’optimiser tout le potentiel de la collecte des matières recyclables, au meilleur coût net possible. C’est ce à quoi nous aspirons en menant cette tournée», a conclu Mme Vermette.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X