Le Loppet Viking fête ses 40 ans!

Le Loppet Viking fête ses 40 ans!
Thomas Gallenne
Actualité

Le Club de ski Viking

Le Club de ski Viking, une institution basée à Morin-Heights, fête les 40 ans de son événement Le Loppet Viking. L’occasion de revenir en image sur une îcone de la région qui a participé à créer l’âme des Laurentides.

«Le club de ski de fond Viking existe depuis 1929, raconte Chris Schlachter, en introduction. C’est le plus vieux club de ski de fond qui existe au Canada.» Ce vétéran du ski de fond dans la région, se souvient avoir participé à son premier Loppet en 1976.

Le Loppet: une tradition bien enracinée dans la région

Le Club de ski Viking, dont le chalet est situé sur la rue Jackson à Morin-Heights, avait lancé son premier Loppet Viking en 1972. Jusqu’en 2001, il comportait quatre épreuves, dont un parcours très relevé de 50 km, pour tester l’endurance, les habiletés et la détermination des skieurs. Tous ceux qui terminaient l’épreuve, gagnaient le respect des amateurs de ski de fond.

James Jackson, directeur du service environnement de la municipalité de Morin-Heights se souvient que l’événement du Loppet Viking était entièrement organisé par le club. «En 2002, le club a conclu une entente avec la municipalité pour participer à cet événement, explique-t-il. Le club manquait de moyen pour annoncer le Loppet et le nombre de participants était descendu aussi bas que 125.»

Trois parcours pour tous les goûts

En changeant les parcours, pour des distances plus accessibles au grand public, les organisateurs ont fait mouche, et depuis le nombre de participants ne cesse de croître. «Aux premières éditions, on avait un parcours de 33km, précise M. Jackson. Dans les années 1980, on a ajouté des parcours de 20 et 50 km. Mais comme on trouvait important de faire participer les enfants, on a ajouté un parcours de 10 km en 2002, et celui de 50km a été retiré.» Selon lui, en 2011, environ 400 participants se sont inscrits aux trois épreuves ainsi qu’à celle en raquette, introduite en 2010.

Les organisateurs du Loppet remarquent que de plus en plus, sans doute à cause des changements climatiques, la moitié des participants s’inscrivent à la dernière minute.

Le Loppet ne serait rien sans ses précieux commanditaires pour leur appui année après année. De plus, cette activité est depuis toujours entièrement dirigée par des bénévoles qui aiment profondément le ski de fond et donnent de leur temps pour s’assurer que tous les participants profitent de leur expérience.

Tous les surplus générés sont réinvestis pour améliorer le déroulement de l’événement d’année en année et pour aider à maintenir les frais d’inscription à un prix raisonnable, surtout pour les familles sportives désireuses de profiter d’activités en plein air, dans un site parmi les plus enchanteurs des Laurentides.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Actualité

X