pub de recyclage
|

Le rôle parental aujourd'hui: Conseils pour réussir l'année scolaire

Par Éric-Olivier Dallard

Que ce soit le début de l’année scolaire ou le milieu du semestre, pour aider un enfant à réussir à l’école, il faut parfois savoir comment il apprend le mieux.

D’après les experts, les styles d’apprentissage individuels des enfants sont liés à un ou plusieurs de leurs sens. Ils se rertrouvent généralement dans un de ces quatre groupes : visuel, auditif, kinesthésique ou tactile. En connaissant le groupe auquel appartient votre enfant, vous pouvez l’aider à surmonter les obstacles scolaires et, souvent, à se placer en tête de sa classe.
«L’apprentissage réussit quand on fait un lien entre ce qu’on essaie d’apprendre et ses forces personnelles,» déclare Dr. Mary Mokris, pédagogue spécialisée auprès des Centres de mathématiques et de lecture Kumon. «Quand ce lien est fait, il est facile d’apprendre. Quand ce n’est pas le cas, les difficultés surgissent.» Elle donne ces conseils pour identifier le style d’apprentissage de votre enfant :

Voir c’est croire

Les apprenants visuels apprennent le mieux quand on leur « montre » comment faire quelque chose. Ils bénéficient énormément des instructions écrites. Si votre enfant est un apprenant visuel, il serait préférable qu’il écrive ou réécrive une liste de mots à orthographier afin de les étudier en voyant les lettres former des mots sur la page.

Tout ouïe

Les apprenants auditifs retiennent davantage les informations qu’ils entendent que celles qu’ils lisent. Les apprenants auditifs peuvent faire un enregistrement audio quand ils épellent les mots d’une liste orthographique pour pouvoir l’écouter par la suite et épeler les mots en même temps.

En mouvement

Les apprenants kinesthésiques s’expriment par le mouvement et ont souvent du mal à rester tranquilles. Pour apprendre une liste orthographique, un apprenant kinesthésique peut utiliser son corps pour former les lettres, mettre les mots sur des objets ou réciter l’orthographe des mots tout en sautant à la corde.

Les tactiles

Les apprenants tactiles ont besoin de manipuler les objets et d’avoir une expérience concrète pour mieux apprendre. Ils peuvent utiliser des lettres magnétiques pour épeler des mots sur le réfrigérateur ou former les lettres dans de l’argile ou du sable.
«Si vous connaissez le meilleur style d’apprentissage de votre enfant, partagez cette information avec ses professeurs,» ajoute Dr. Mokris. Ceci pourra les aider à adapter certaines leçons en conséquence.»

Dans les Centres de mathématiques et de lecture Kumon, par exemple, les enseignants intègrent un composant de lecture orale au programme de lecture et du matériel de manipulation mathématique tel que le tableau de chiffres dans le programme de maths. Le programme aide actuellement plus de 4 millions d’enfants dans 45 pays. Pour de plus amples renseignements, visitez www.kumon.com.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.