Maxime Brochu: conscience au cœur et mains à la terre

Maxime Brochu: conscience au cœur et mains à la terre
Martine Laval
Actualité

Maxime Brochu est le fondateur et propriétaire de l’entreprise Paysage comestible et faunique Permabitat, dont la mission est d’intégrer la permaculture dans l’aménagement de notrepaysage, en encourageant l’autonomie alimentaire et la protection de la biodiversité et de ses services écologiques. Rencontre avec celui par qui les changements s’opèrent dans la conscience, les deux mains dans la terre.

Maxime Brochu a grandi dans le Vieux-Bellefeuille à Saint-Jérôme. Enfant, il passait son temps dans les bois à construire des cabanes ou à patauger dans des milieux humides remplis de grenouilles. Ces espaces verts et sauvages ont malheureusement disparu aujourd’hui, rendant Maxime nostalgique encore à ce jour de cette nature perdue, détruite par l’étalement urbain.

Les mains à la terre ou les pieds sur la planche?

À l’adolescence, Maxime travaille dans les champs agricoles de Saint-Antoine. Il apprend beaucoup sur la culture maraîchère, le travail ardu de l’agriculture et sa grande importance. Il réussit bien à l’école, mais apprécie davantage sa pratique de sports extrêmes – planche à roulettes et planche à neige – avec ses amis. À l’été de ses 16 ans, Maxime part en Colombie-Britannique avec quatre de ses amis pour cueillir des fruits dans la vallée d’Okanagan. Il réalise une fois de plus l’importance d’une telle vallée fertile et fructueuse. Dès son secondaire terminé, il retourne dans l’Ouest canadien avec un ami pour se consacrer, cette fois, à la pratique de son sport d’hiver favori, ce qui lui vaudra, à son retour à la maison, soutenu par des commanditaires, de parcourir le Québec pour représenter une compagnie de planches à neige.

En Colombie-Britannique, Maxime a également planté des arbres et travaillé pendant cinq ans dans l’aménagement paysager et la construction. Il a aussi géré une boutique de sports extrêmes et mis sur pied, en 2006, une école de planche à roulettes et de planche à neige, offrant des camps de jour pour les jeunes de 7 ans et plus.

L’opportunité qui change tout

En 2009, 2010 et 2012, Maxime accompagne et assiste sa conjointe, biologiste, avec qui il partage sa vie depuis l’âge de 18 ans, lors d’expéditions de terrain en biologie de la faune dans l’Arctique canadien. C’est au cours de cette aventure de plusieurs semaines dans un environnement sauvage et éloigné, à l’extrême nord du Yukon, à travailler avec les membres d’une communauté autochtone, que Maxime a une révélation qui bouleversera sa vie.

« C’est là que j’ai compris que je ne devais plus travailler dans le domaine de la consommation de biens non essentiels, mais plutôt gagner ma vie à prôner des valeurs écologiques et de développement durable, tout en sensibilisant et en éduquant la population sur les solutions aux problèmes environnementaux », révèle l’amoureux-né de la nature.

Ayant suivi un parcours autodidacte riche en expériences et en compétences : culture maraîchère, horticulture, biologie animale, aménagement paysager, éducation, sports extrêmes, construction, gestion et entrepreneuriat, Maxime Brochu se sent solide pour démarrer son entreprise. En 2013, il s’associe donc à son frère Dany-Pierre pour fonder Permabitat, une entreprise d’aménagement paysager nouveau genre, dont la mission est d’encourager l’autonomie alimentaire et la protection de la biodiversité et de ses services écologiques. Permabitat se spécialise dans la réalisation de paysages comestibles et fauniques durables et autosuffisants, en mettant de l’avant les concepts de permaculture et de jardinage écologique.

Qu’est-ce que la permaculture?

La permaculture est un concept très large qui inclut des méthodes d’aménagement paysager s’inspirant de la nature et du fonctionnement naturel des écosystèmes. Ces méthodes permettent de produire des fruits et des légumes vivaces avec un minimum d’entretien, tout en encourageant la faune et la flore locales à occuper le paysage. Plate-bande, potager, serre, jardin d’eau, forêt nourricière, Permabitat propose d’innombrables idées, un savoir-faire digne de confiance, plusieurs produits et accessoires uniques faits à la main, en plus d’une variété impressionnante de semences, boutures et plants organiques et anciens, fertilisants et paillis qui encouragent le sol vivant, modèles de nichoirs et abris fauniques.

Permabitat se donne la vocation d’éduquer et de sensibiliser la population aux problèmes environnementaux auxquels nous pouvons nous attaquer collectivement et localement en changeant comment nous aménageons notre paysage. « Avec une approche inspirée de la permaculture, il serait possible de résoudre plusieurs problèmes environnementaux actuels. La permaculture représente une solution à l’échelle individuelle, mais aussi collective, vers l’autosuffisance alimentaire et énergétique, des méthodes de productions durables, mais tout aussi productives, et la mise en valeur de la biodiversité », explique ce « missionnaire » de dame Nature.

Maxime Brochu est membre actuellement du Comité consultatif en environnement de la Ville de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, et du conseil d’administration de la Société d’horticulture et d’écologie du Grand Jardin Vert de Piedmont.

Prenons conscience que la nature a tout à offrir et que la différence est entre nos mains!

Permabitat 340, rue Parent, Saint-Jérôme

La porte d’entrée ouvre sur le Marché public de Saint-Jérôme 450 275-3111 • www.permabitat.ca

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X