(Photo : Archives : Nordy – Sébastien Fleurant)
Le Centre sportif Pays-d'en-Haut a enregistré 126 000 visites durant sa première année.
|

MRC des Pays-d’en-Haut : 126 000 visites au Centre sportif

Par Simon Cordeau

Le conseil des maires de la MRC des Pays-d’en-Haut tenait une séance publique mardi, 10 octobre. En voici les faits saillants.

Centre sportif

Le conseil a déposé le bilan de fréquentation du Centre sportif Pays-d’en-Haut pour sa première année complète d’opérations. On a enregistré 126 000 visites, « sans compter tous ceux qui passent sans se rendre à la piscine ou à la patinoire », a détaillé le directeur général de la MRC, Philippe Leclerc. « C’est fort impressionnant. […] On voit que ça répond à un besoin. » Plus de 70 000 visites ont été faites dans les bassins, et plus de 55 000 visites, dans l’aréna.

« Pour celles et ceux qui se cherchent un lieu pour une fête d’enfants, on a une super salle multifonctionnelle. Elle a servi dans la dernière année à 26 fêtes, quand même ! », s’est réjoui M. Leclerc.

Le bilan sera disponible en ligne pour ceux qui souhaitent le consulter.

Comité logement

La mairesse de Sainte-Anne-des-Lacs, Catherine Hamé Mulcair, a fait le bilan de mi-année du comité logement. « Ce qu’on a fait cette année, c’est qu’on cherche vraiment à trouver un terrain d’entente entre les municipalités et la MRC pour définir le rôle de chacun dans cette crise du logement qu’on vit dans la région », a-t-elle commencé.

Le comité travaille sur une politique d’habitation, qui sera « la vision concertée de tout le monde, et qui va nous permettre ensuite de mettre de l’avant des actions ». Il travaille également sur une structure pour créer de l’habitation. Celle-ci serait apolitique et pérenne. « Il y a un comité d’action stratégique qui travaille à proposer une structure au conseil des maires. On va arriver avec des propositions très intéressantes », a expliqué Mme Hamé Mulcair.

Comité aménagement du territoire

Mme Hamé Mulcair a aussi fait le bilan de mi-année du comité aménagement du territoire. Entre autres dossiers, le comité travaille sur la révision du schéma d’aménagement et la vision stratégique qui l’accompagne, et la cartographie des territoires incompatibles avec l’activité minière.

Sa priorité est le plan régional des milieux hydriques et humides. Sa mise en oeuvre pourrait toutefois exposer la MRC à des poursuites « qui sont très importantes », a averti la mairesse. « On le voit avec la MRC d’Argenteuil. […] Donc en amont, on essaie d’être proactifs et d’éviter de se retrouver dans des situations trop lourdes à gérer judiciairement. »

Le comité se concentre aussi sur le plan d’intervention d’aide aux changements climatiques. La région a été très affectée par des événements météorologiques extrêmes, au cours des deux derniers été. « Donc c’est un plan qu’on doit mettre de l’avant rapidement », a souhaité Mme Hamé Mulcair.

Le comité est aussi impliqué dans le dossier du logement et de l’habitation, les dossiers culturels touchant la démolition d’immeubles patrimoniaux, et le plan d’intervention concernant les infrastructures locales.

Nouveau siège social

Le conseil a adopté un règlement pour lancer les travaux de construction du nouveau siège social de la MRC, à Saint-Sauveur, et contracter un emprunt à long terme pour en défrayer les coûts. Les coûts totaux sont estimés à 11,5 M$, mais 64 % de ces coûts sont admissibles à une aide financière.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *