Musique médiévale et orientale

Musique médiévale et orientale
Journal Accès
Actualité

Skarazula lance Samhain, son troisième album

Après Ostara et Litha, leurs deux premiers opus célébrant respectivement l’équinoxe du printemps et le solstice d’été, la formation d’inspiration médiévale et orientale Skarazula poursuit sa démarche en faisant à nouveau un clin d’œil aux fêtes païennes qui ont ponctué la vie de nos ancêtres. Après le printemps et l’été, c’est maintenant au tour de l’équinoxe d’automne d’être au cœur du troisième opus de Skarazula, Samhain (prononcez «sah-wen»).

Créé en 1999, le trio Skarazula est formé du cordiste et chanteur François Rainville, du percussionniste Steve Grenier et du flûtiste François Perron, ces deux derniers faisant aussi office de chanteurs d’accompagnement. La plupart des instruments dont se servent les musiciens ont été fabriqués par François Rainville, qui signe aussi la pochette. Steve Grenier a par ailleurs fabriqué certains de ses instruments.

 

Compositions originales et pièces traditionnelles

Les membres de Skarazula s’inspirent de l’Europe médiévale et de l’Orient ancien pour créer de nouvelles œuvres ou revisiter des pièces du répertoire en leur insufflant leur propre sensibilité.

 

Six pièces figurant ainsi sur Samhain sont donc des compositions originales. Tzigane et Hora de Majou sont toutes deux inspirées de la musique des gitans de Roumanie. Nikriz mandra est directement influencée par la musique turque et Carole Puègreial se veut une composition d’inspiration médiévale. Ces quatre pièces ont été composées par François Rainville. Avec Petrecere, d’inspiration roumaine, et Estampie de Cazilhac, une danse médiévale, François Perron fait ses débuts en tant que compositeur pour Skarazula.

 

Les autres pièces de Samhain vont de la musique séfarade aux chansons de troubadour et de trouvère en passant par la poésie turque médiévale et la musique traditionnelle bretonne.

 

Une instrumentation riche et variée

Samhain a permis au groupe d’explorer des sonorités nouvelles et fort différentes de celles d’Ostara et de Litha en raison de la présence plus sentie des influences moyen-orientales et tziganes.

 

Aux instruments propres à la musique médiévale – cistre, mandore, diacorde, vièle à archet, psaltérion, veuze, chalumeau, rauschpfeiffe, bombarde bretonne et chalémie – s’ajoutent des instruments d’origine orientale, tels que l’oud, le saz, le ney, le kaval, les tambours sur cadres, comme le daf et le rek, ainsi que des instruments modernes comme un ensemble à cordes (violons et violoncelle) et le cymbalum.

 

Pour réaliser Samhain, les membres de Skarazula ont fait appel à des collaborateurs de talent, dont Alexandru Sura, virtuose du cymbalum, Pierre Langevin à la veuze, Pierre-Alexandre St-Yves au chalumeau, au rauschpfeiffe et au chant, Andrew Wells-Oberegger au rek, à la bombarde bretonne et au chant, Anit Gosh au violon et Amanda Keesmaat au violoncelle.

 

Réalisé et arrangé par Steve Grenier et

François Rainville, Samhain (SKA-CD-003) a été enregistré principalement au studio Paysage à Saint-Colomban. La prise de son est de Steve Grenier et François Rainville. Le mixage a été réalisé par Pierre Messier et le mastering par Alain Girard, tous deux assistés de Steve Grenier et François

Rainville.

 

Samhain est offert notamment chez Archambault et dans près de 15 boutiques médiévales, sur le site internet Bandcamp et au www.skarazula.com.

 

Découvrez sans plus tarder Samhain de

Skarazula, un trio à remonter dans le temps!

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X