|

Orages violents : Mesures d’urgence en place

Par Marie-Catherine Goudreau

Les orages violents de samedi dernier ont laissé des milliers de résidents des Laurentides sans électricité encore aujourd’hui. Les Villes ont mis en place des mesures d’urgence pour la population.

Pour connaître l’état des pannes en cours, cliquez ici.

Il est possible de déposer les branches, troncs d’arbres et bûches à plusieurs endroits. Les informations se trouvent sur les pages Facebook des Villes.

 

Saint-Sauveur 

L’électricité est de retour au Chalet Pauline-Vanier à Saint-Sauveur. Les citoyens sont invités à s’y présenter, jusqu’à 21 h ce soir (lundi), pour brancher leurs appareils et prendre une douche (apporter serviettes et savon). Le chalet des patineurs du parc John-H.-Molson demeure, lui aussi, ouvert jusqu’à 21 h pour brancher ses appareils et remplir ses contenants d’eau.

Les citoyens de Saint-Sauveur pourront se rendre dans le stationnement du Sommet Saint-Sauveur pour déposer les branches tombées à la suite du violent orage de samedi. Des employés seront sur place pour diriger les conducteurs. Adresse du lieu de dépôt : 350 avenue Saint-Denis, Saint-Sauveur. À noter que les branches ne sont pas acceptées à l’écocentre de Saint-Sauveur, et ce, en aucun temps.

Les citoyens, qui ne pourront pas se rendre dans le stationnement du Sommet Saint-Sauveur, sont invités à s’inscrire à la prochaine collecte de branches à domicile, prévue le 13 juin prochain. Le formulaire d’inscription sera disponible, dès le 1er juin, sur le site Internet de la Ville.

 

Sainte-Adèle

La Place des citoyens est ouverte lundi jusqu’à 19 h et demain (mardi 24 mai) de 8 h 30 à 19 h.

Une génératrice est toujours en place à la Place des citoyens aujourd’hui jusqu’à 19 h et demain 24 mai de 8 h 30 à 19 h afin d’offrir aux Adélois un accès aux toilettes, recharger des appareils tels que des téléphones, avoir accès à l’eau potable pour remplir des contenants (les abreuvoirs et un lavabo sont disponibles).

L’écocentre de Sainte-Adèle est exclusivement ouvert pour dépôt de branches et troncs d’arbres seulement. Il sera ouvert exceptionnellement les 24 et 25 mai de 10 h à 16 h. Pour le moment il n’y a pas de cueillette en bordure de rue. Le tout sera réévalué dans les prochains jours, peut-on lire sur la page Facebook de la Ville de Sainte-Adèle.

 

Morin-Heights

Le Chalet Bellevue (27, rue Bellevue) est ouvert 24h/24 jusqu’à nouvel ordre. À noter que les télécommunications n’y sont pas fonctionnelles, mais qu’une puissante génératrice alimente la cuisine, l’eau chaude pour les douches, la borne de recharge électrique et vous permet de recharger vos appareils électroniques. Aussi, il est possible de s’approvisionner en eau au Chalet, ainsi qu’à l’extérieur de l’hôtel de ville.

La Municipalité travaille actuellement à trouver une solution pour la collecte des branches et troncs d’arbres. Pour communiquer avec le Chalet Bellevue pour des informations non urgentes, composez le 819-278-5271.

 

Équipes d’Hydro Québec sur place

Sur le site d’Hydro Québec, on peut lire qu’au plus fort de l’évènement, 550 000 clients étaient privées d’électricité. Les pannes touchent principalement les Laurentides, l’Outaouais et Lanaudière. « Le rétablissement continu de progresser. Plus de 600 équipes (1200 travailleurs) sont mobilisées. Nous savons que la situation peut être difficile et nous tenons à vous assurer que nous faisons tout pour rétablir le courant le plus rapidement possible », est-il mentionné sur le site web.

Si vous voyez des fils au sol, il ne faut surtout pas s’approcher. Il faut plutôt appeler le 911 pour faire sécuriser les lieux.

Lors d’une panne de cette ampleur, il n’est pas possible de donner un délai pour chaque lieu. Cela s’explique en raison du grand nombre d’endroits où les équipes d’Hydro Québec doivent intervenir.

« À tout moment, une équipe sur le terrain peut être appelée à se déplacer ailleurs où un danger immédiat aurait été signalé. Ou encore pour rétablir le service dans un lieu prioritaire, comme par exemple un hôpital ou un autre service public essentiel. Une partie des interruptions qui perdurent risquent de prendre un peu plus de temps, en raison des conditions difficiles d’accès, des dommages importants sur le réseau et de l’ampleur des dégâts à ramasser. Ces pannes demanderont un grand nombre d’interventions ciblées de la part de nos équipes », est-il écrit.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.