Porno-bike

Porno-bike
Journal Accès
Actualité

DEUX GARS POUR UNE FILLE

On s’excite d’aplomb. C’est un de ces samedis matins où il fait chaud. Nos corps sont humides, c’est glissant, les préliminaires sont archicourts tellement ça fait longtemps. Ça craque un peu, comme s’il manquait de lubrifiant. J’ai les fesses bien relevées derrière ma monture, les mains détendues en tentant d’oublier les freins : descendre la Tap-and-Die à fond la caisse au lever du jour peut presque mener à l’orgasme, en tout cas, je vous confirme un fix d’endorphines solide. Si vous jugez l’analogie un peu facile, je suis curieux de connaître votre façon d’atteindre cet état d’extase?

On est dans les Kingdom Trails, précisément à East Burke dans le Vermont, à une heure d’Eastman. Ici, on est au paradis du single track. Les pistes sont si curetées qu’il est très facile d’y trouver le fameux flow dont tout biker est à la recherche. Pas des boulevards là, tsé, mais du dénivelé, des obstacles, des racines, quelques ponts de bois, mais rien pour ralentir ce waaaaahhhhh.

Senteurs de pin, arbustes fruitiers, champ de maïs, bébé chevreuil, sensations fortes, rencontres extra sont autant de moments qui, combinés au bonheur d’avoir la santé pour pousser les pédales, en font une équation exponentiellement gratifiante. En extra, si c’est la période : le tapis de feuilles mortes et ce parfum d’automne si réconfortant.

Départ de la ferme rouge en haut de la Darling Hill. Bemis, Tap-and-Die, River Run. Vous aboutissez dans une clairière, un genre de carrefour giratoire de bikers en sueur, mais ô combien tous souriants! C’est exactement là que j’y ai rencontré Judy. Juste avant d’y croiser Bambi et sa maman, un spectacle émouvant et gracieux que j’aurais bien voulu capturer pour vous, mais j’ai horreur d’être esclave de mon téléphone le week-end en général… et encore pire en vélo!

Judy, je vous disais, hein? La sympathique blonde aux yeux perçants a plaqué sa job dans une banque pour suivre ses passions: étudier à l’école hôtelière tout en usant son mountain bike à fond. Elle s’est fait connaître de l’association locale en charge de l’entretien des pistes, vous aussi la reconnaîtriez rapidement, croyez-moi sur parole! Elle les a convaincus de la laisser ouvrir sa sandwicherie : le Market Cafe. D’après moi, vous auriez dit oui, vous aussi! Vous voulez gager? Dans la clairière de pins, au bas de la Old Webs, là où communiquent une foule de pistes. Elle et sa maman vous servent une limonade pressée afin de vous faire patienter, le temps de monter votre sandwich sur mesure devant vous. J’ai choisi, ou plutôt elle a choisi pour moi : humus maison, fromage local, tomates du jardin, laitue frisée et poulet de grain dans un pain multigrain. Tout ça, grillé sur le BBQ. J’me suis assis sur un billot de bois, dégoulinant, à engloutir ce presque petit déjeuner. Le problème, c’est que j’y serais resté à prendre un Chardonnay tout l’après-midi! Comme quoi il ne faut pas trop s’attarder, ni trop manger si on veut être capable de remettre les cuisses en marche. 

Bon allez, j’enfourche mon vingt-neuf pouces pour me taper successivement Pines, Kitchell, White School et Skydive. En redescendant au village, là c’est l’heure de l’arrêt au Public House, soit pour fraterniser avec les autres riders, goûter le houblon local, vous remettre de vos émotions ou, encore, décanter ce moment de plénitude parfait!

Et puis, si vous tombez pour la sandwich-girl, ou d’autres yeux doux, faites un détour par la Chapelle Darling Hill en haut de la colline, épiez vos pensées grivoises ou dites : « Je vous salue Judy », parce qu’elle semble farouchement bien attachée à son canton.

Enfin, qu’on soit plus montagne, route, panier-et-radio ou fixie, j’ai l’impression que jamais le vélo n’a été aussi en vogue au Québec.

Au fait, est-ce-que biking is the new golfing? Les « prédiseux » de tendances qui avaient misé sur l’essor du bermuda-golf chez les boomers ont reçu un solide jab de la part du cuissard moule-fesses. N’empêche qu’il fait bon de vous voir en si grand nombre enfourcher votre cheval à deux roues! 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X