Projet de centre multisport : Les Verdier-Varin proposent un PPP

Projet de centre multisport : Les Verdier-Varin proposent un PPP
Thomas Gallenne
Actualité

Les familles Verdier-Varin, propriétaires du terrain sortie 58 à Piedmont, qui ont offert gratuitement une partie de leur terrain à la MRC des Pays-d’en-Haut afin d’y ériger le complexe multisport, annoncent qu’ils déposeront sous peu un projet d’aréna dans une formule de financement partenariat public-privé (PPP). Les propriétaires se disent également ouverts à considérer un projet de PPP qui inclurait piscine et aréna, si la population se montrait favorable.

Selon Sébastien Varin, propriétaire du Manoir Saint-Sauveur, partenaire financier du projet, ce mode definancement serait le seul envisageable contenu des récentes coupures provinciales. «À quel coût se fera l’échange de terrain avec la Commission scolaire et quelle valeur aura le terrain? Je pense que le don d’une partie de notre terrain couplé au financement en PPP représente le nerf de la guerre de la réalisation de ce projet », affirme-t-il. Ce dernier pense qu’un complexe sportif situé à Piedmont desservirait plus adéquatement l’ensemble de la population de la MRC. «Quelle est la clientèle visée? L’ensemble de notre communauté dont l’âge médian est de 51 ans ou les 884 jeunes (de notre MRC) qui fréquentent la polyvalente?», poursuit M. Varin, ajoutant du même souffle qu’un immense complexe aquatique est déjà projeté dans les environs de la polyvalente.

«À Piedmont, tant les familles que les usagers auront tout le loisir de marier leur sortie sportive aux autres activités de plein air de la région, ou encore de se restaurer et de magasiner à proximité. Si nous souhaitons diversifier notre économie, et attirer de jeunes familles, Piedmont est le site parfait pour ériger le complexe multisport», défend pour sa part le promoteur du projet à Piedmont, Guylain Verdier.

Un premier appui

La mairesse de Sainte-Anne-des-Lacs, Monique Monette Laroche, appuie le projet de PPP des deux hommes d’affaires. «Ce n’est pas la Commission scolaire qui va payer le complexe multisport, ce sont les villes; et les maires ont l’obligation de respecter la capacité de payer des citoyens.»

Cette dernière ajoute qu’avec le développement d’un mégacentre récréotouristique à Sainte-Adèle, les citoyens comme les commerçants vont bénéficier de partager les services. «La porte d’entrée sud de notre communauté doit être aussi attirante que celle du nord en matière d’offre de services.»

Une étude fort attendue

Les promoteurs attendent la sortie publique de l’étude sur l’offre et la demande commerciale, présentée ces jours-ci aux élus de la MRC, avant de finaliser la présentation de leur projet.

«Il semble en ressortir un consensus: il y a des fuites commerciales qui pourraient être évitées par le développement de commerces complémentaires et régionaux, explique M. Varin. «En ce sens, notre projet comblerait les besoins d’une partie de la population en proposant, notamment, divers services complémentaires à l’offre actuelle. Nombreux citoyens seront heureux d’y retrouver des unités de logements à prix modique ainsi qu’un magasin d’alimentation à escompte.» Selon lui, le site de Piedmont permettrait d’accueillir un détaillant tel que Canadian Tire, avec service mécanique et centre de jardin, sans déranger la quiétude des résidents aux alentours. «Avec une vocation orientée vers le plein air et le sport, le projet de centre commercial intéresse déjà des bannières telles que SAIL, Le Baron, Sports Experts, Hockey Expert, Chasse et Pêche, etc. Le projet d’aréna s’y inscrit donc parfaitement.»

Revoir le RCI?

On se souviendra que la MRC des Pays-d’en-Haut a adopté en mai 2014, un Règlement de contrôle intérimaire (RCI), limitant les surfaces commerciales aux abords de l’autoroute 15 à 4 000 mètres carrés. «Pour aider les élus et la population à prendre une décision, nous souhaitons que la réflexion sur les superficies et les usages privilégiés sur notre terrain s’ouvre à la lumière de cette nouvelle étude et de celle réalisée par la firme Altus», soumet M. Varin.

«Très humblement, les commerces qui veulent faire partie de notre projet ont déjà refusé la proposition (d’autres promoteurs) de se localiser à l’entrée de Ste-Adèle, car le RCI laissait la possibilité à Sainte-Adèle d’accueillir ces commerces régionaux, alors qu’ils les bloquaient à Piedmont, raconte M. Verdier. Ceux-ci ont toutefois refusé, préférant s’installer à l’entrée de notre MRC. Une chose est certaine, les détaillants sont habiletés pour détecter les meilleurs sites pour leur localisation et ils préfèrent Piedmont.»

«Si les commerces de 7000 m2 ou moins peuvent s’implanter à Saint-Sauveur ou à Sainte-Adèle, pourquoi ne le peuvent-ils pas à quelques mètres de là, à Piedmont?» s’interroge le promoteur. Surtout que notre site est situé aux abords de la 15 et n’occasionne aucun désagrément à la circulation.» Il avance que son projet agirait comme coupe son pour les résidents des Cascadelles, prévoirait une zone boisée entre la zone commerciale et résidentielle, et condamnerait l’accès des véhicules dans le secteur résidentiel afin de conserver la quiétude des résidents. Enfin, au niveau architectural, il respecterait les règles municipales afin de conserver le style champêtre des Laurentides, permettant l’affichage sur bâtiment uniquement.

«Rappelons que ce projet représente des investissements privés de 110 millions de dollars et la création de 600 emplois ainsi que des retombées annuelles de 700 milles de dollars pour la Municipalité.Nous sommes natifs des Pays-d’en-Haut et nous sommes très fiers de ce projet» conclut M. Varin.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X