Saint-Hippolyte honorée pour la rescousse du massif des falaises

Saint-Hippolyte honorée pour la rescousse du massif des falaises
Actualité

«Villes et villages à la rescousse!»

aL’événement «Villes et villages à la rescousse!» a récompensé la municipalité de Saint-Hippolyte, le 23 mars dernier à Joliette. La municipalité a reçu un hommage pour ses nombreuses initiatives visant la protection de la biodiversité du massif des falaises dans son secteur. Une belle façon de féliciter Saint-Hippolyte de venir à la rescousse de la faune et de la flore des escarpements, que ce soit en contribuant à l’acquisition de terrains ou par la création des sentiers écologiques, en partenariat avec le Comité régional pour la protection des falaises (CRPF).

 

Un cocktail dînatoire a été l’occasion de féliciter plusieurs maires, conseillers et représentants municipaux, pour des projets de protection de l’habitat des espèces en péril au Québec. La soirée a aussi réuni près de 80 intervenants du milieu de la conservation de la nature. Les initiatives de 13 municipalités et de trois MRC, en collaboration avec des organismes de conservation, ont été récompensées.

Pour l’hommage rendu à Saint-Hippolyte, c’est le conseiller Donald Riendeau, qui a fièrement accepté cette reconnaissance. «Le prix Rescousse est significatif parce qu’il souligne l’implication concrète et monétaire de Saint-Hippolyte pour la protection de la nature. Saint-Hippolyte est une municipalité qui bénéficie beaucoup de la nature et des lacs», a expliqué Donald Riendeau.

Un administrateur du Comité des falaises, Jean-Pierre Joubert, accompagnait le conseiller de Saint-Hippolyte, puisque le CRPF collabore étroitement avec la municipalité pour la protection du massif. Assurément, le Comité des falaises a vu la reconnaissance comme un encouragement à poursuivre sa mission de conservation: «On continue le rêve de protéger la totalité des 16 km2 du massif, précise M. Joubert enthousiaste. Les gens des organismes de conservation ont besoin du soutien des villes. S’il y a de bon liens, cela facilite beaucoup les projets, que ce soit avec du support technique ou pour le zonage», ajoute-t-il.

 

De nombreuses

interventions en 2011

Les interventions de Saint-Hippolyte pour préserver le massif ont été nombreuses en 2011, comme la participation financière à l’achat de deux terrains (20 acres) acquis par le CRPF. Ces terres protégées à perpétuité sont accessibles à des fins récréatives légères et à des fins éducatives, de façon à les conserver pour les générations futures.

La contribution de Saint-Hippolyte vise à agrandir la superficie des aires naturelles protégées. À terme, avec le partenariat des municipalités de Piedmont et Prévost, c’est 16 km2 qui pourraient être sauvés à moins de 50 km de Montréal.

De plus, la municipalité a donné le mandat au CRPF d’aménager deux sentiers écologiques sur des lots municipaux. Les sentiers écologiques de Saint-Hippolyte sont accessibles à partir d’un stationnement situé sur le chemin du Lac Morency, à 4 km du cœur du village. Ils mettent en valeur de magnifiques sites naturels, et on peut y pratiquer la randonnée pédestre.

 

Enfin, rappelons que l’an dernier «Villes et villages à la rescousse!» avait honoré les municipalités de Piedmont et Prévost pour la protection du Faucon pèlerin dans le massif en collaboration avec la Société canadienne pour la conservation de la nature.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X