Sainte-Anne-des-Lacs présente sa politique culturelle

Sainte-Anne-des-Lacs présente sa politique culturelle
Journal Accès
Actualité

Journée de la culture

Samedi dernier à l’église de Sainte-Anne-des-Lacs, le maire Claude Ducharme conviait en fin d’après-midi la population à la présentation de la politique culturelle de la municipalité. Cette invitation concluait une journée de présentation des diverses activités culturelles en cours dans la communauté. Patrice G. Llavador Tout autour de l’église, de petits kiosques étaient occupés par des peintres, par la bibliothèque, le club d’horticulture ou encore la Société d’Histoire et de Généalogie des Pays-d’en-Haut. Un autre petit stand appelait les Annelacois à donner leur avis sur ce qu’ils souhaiteraient voir naître dans leur ville. Des talents locaux Plusieurs Annelacois œuvrant dans le domaine de la culture et des spectacles ont participé à cette Journée de la Culture, notamment les peintres Doris Laferrière-Tremblay et Marie-Claude Aubry, l’aquarelliste Renée Dion, ou encore Nicole De Cristofaro, pianiste, et Jean-Philippe Tanguay, flûtiste. Ces derniers ont donné une prestation très appréciée des visiteurs. De son côté, la chanteuse Giorgia Fumanti informait les visiteurs sur le concert qu’elle donnera à l’église le 15 décembre prochain. Soulignons également que Mme Dion avait organisé un concours d’aquarelles, ouvert aux jeunes volontaires de Saint-Anne-des-Lacs. Les miniatures exposées démontraient talent et audace. Enfin, mentionnons la création du Club d’Horticulture animé par Doris Harrison. La municipalité prévoit doter le club d’un jardin communautaire. «La prochaine fois que vous entrerez dans l’église, quelle qu’en soit la raison, jetez un coup d’œil au chemin de croix en bois sculpté, œuvre remarquable de Médard Bourgaud de Saint-Jean-Port-Joli» a conclu le maire Ducharme. Du culte à la culture Ladite église est d’ailleurs l’un des deux éléments prépondérants que le conseil municipal a inscrit dans sa politique culturelle à long terme. En effet, le maire souhaite que ce lieu, encore consacré à la messe, soit utilisé pour d’autres activités. Insistant sur le manque de lieux de rencontres et d’échanges sur le territoire de la municipalité, l’administration compte donner à l’église une vocation plus affirmée de salle de spectacles, dans laquelle il y aurait entre six et huit manifestations annuelles. L’autre élément sur lequel la politique culturelle s’assoit est la bibliothèque. Sa responsable Hélène Limoges, ne ménage aucun effort pour rendre son service dynamique et attrayant. «Notre bibliothèque héberge un club de lecture qui propose une thématique mensuelle. En outre, elle est inscrite au réseau des bibliothèques des Laurentides, permettant ainsi de partager de manière très commode toutes les ressources de chaque bibliothèque, sans que les citoyens n’aient à se déplacer», précise Mme Limoges. Faisant partie des priorités dans le développement de la politique culturelle, l’administration annelacoise a déposé une demande de subvention auprès du Ministère de la Culture pour couvrir 50% du coût total à la construction d’un nouveau bâtiment. Selon les organisateurs, l’événement aurait reçu plus de 400 visiteurs.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X